Delphine, un court métrage réalisé par la cinéaste Chloé Robichaud d’après un scénario de la comédienne et dramaturge Nathalie Doummar, sera présenté en première mondiale et en compétition à la Mostra de Venise, a-t-on appris jeudi matin.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Adaptation du conte urbain éponyme qu’avait écrit Nathalie Doummar, Delphine se veut « un portrait décapant des rapports de pouvoir dans notre société » et « retrace l’évolution d’une jeune fille libanaise qui se révolte à sa façon contre l’intimidation à laquelle elle fut soumise », écrit-on dans un communiqué de presse émis par la maison de production Voyelles Films et le distributeur Travelling.

Jointe par La Presse, Chloé Robichaud est évidemment enchantée de se retrouver en compétition dans la section Orrizonti avec son film de 14 minutes. Le projet est né à la suite de la rencontre entre la cinéaste et la comédienne qui jouait dans Pays, le deuxième long métrage de Chloé Robichaud.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Chloé Robichaud

« Après le tournage, Nathalie m’a invitée à aller voir sa courte pièce Delphine à La Licorne, dit-elle. J’ai tout de suite eu un coup de cœur. Il y avait beaucoup de couleurs et d’images dans son texte. J’ai trouvé que le ton qu’elle employait ressemblait au mien. Nous avons alors commencé à travailler ensemble sur ce projet. »

Le film met en vedette de jeunes acteurs, soit Wiam Moktari (Delphine à 16 ans), Daria Oliel Sabbag (Delphine à 6 ans), Ambre Jabrane, Ines Feghouli et Aïsha Tamisha Jolicœur.

La 76édition de la Mostra aura lieu du 28 août au 7 septembre.