Si l’été est aussi moche que le printemps, mieux vaudra en rire en plongeant dans le cycle Comédies ! présenté à la Cinémathèque québécoise du 1er juillet au 31 août. Voici six suggestions.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Jour de fête, de Jacques Tati

En excluant la soirée d’ouverture du 26 juin (sur invitation, avec quelques places offertes au grand public), le tout premier film du cycle est cette comédie de Jacques Tati sortie en 1949. Avec Jacques Tati, Paul Frankeur et Guy Decomble, le long métrage s’intéresse à la vie d’un village français durant sa fête foraine annuelle, et notamment à la tournée, à l’américaine et déjantée, qu’entreprend François (Tati) le facteur.

Le 1er juillet, 19 h

IMAGE FOURNIE PAR LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE

Martin Drainville, vedette de Louis 19

Louis 19, le roi des ondes, de Michel Poulette

Le mot « téléréalité » n’était pas à la mode à la sortie de ce film québécois, en 1994. Et pourtant ! Michel Poulette a visé juste avec cette histoire dans laquelle Louis Jobin (Martin Drainville) accepte de voir sa vie filmée 24 heures sur 24. Michel Poulette sera présent pour cette projection du 25e anniversaire. À noter que plusieurs autres films québécois font partie du cycle Comédies !.

Le 14 juillet, 19 h

IMAGE TIRÉE D’IMDB

Graham Chapman, Terry Jones et Michael Palin dans Monty Python and The Holy Grail

Monty Python and The Holy Grail, de Terry Gilliam et de Terry Jones

Les amateurs d’humour britannique seront servis avec ce classique remontant à 1975. Sous forme de petites histoires, il met en scène le roi Arthur (Graham Chapman) qui, au XXe siècle, tente par tous les moyens de recruter les chevaliers de la Table ronde dans l’espoir de retrouver le saint Graal.

Le 17 juillet, 21 h

IMAGE FOURNIE PAR LES COLLECTIONS DE LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE

Une scène du film Mon cher petit village

Mon cher petit village, de Jiří Menzel

Finaliste aux côtés du Déclin de l’empire américain dans la catégorie du meilleur film étranger à la soirée des Oscars de 1987, ce film tchécoslovaque raconte l’histoire d’Otik (Janos Ban), un jeune homme un peu simple d’esprit dont les tentatives maladroites de trouver un travail ont des répercussions sur tous les habitants de son bled. Le film a remporté le Prix spécial du jury et le Prix du jury œcuménique au Festival des films du monde de 1986.

Le 21 juillet, 17 h

IMAGE TIRÉE D’IMDB

Une scène de Jambon, jambon avec Penélope Cruz et Javier Bardem

Jambon, jambon, de Bigas Luna

Lion d’argent à la Mostra de Venise de 1992, ce film met en vedette Penélope Cruz et Javier Bardem. À travers l’histoire d’une demande en mariage issue d’une grossesse non prévue, le film se veut une juxtaposition de deux Espagne, l’une moderne et l’autre traditionnelle, et de plusieurs autres contrastes émotionnels.

Le 8 août, 19 h

IMAGE TIRÉE D’IMDB

Sorti en 1916, The Rink, de et avec Charlie Chaplin, est l’un des courts métrages de la séance Slapstick muets.

Films muets slapstick

Pour les amateurs des débuts du cinéma, le cycle Comédies ! offre quelques séances de courts métrages thématiques. Comme celle-ci, consacrée au style slapstick et composée de films de Buster Keaton, de Charlie Chaplin et d’autres. Au piano, Chantale Morin accompagne l’action de ces films muets.

Le 9 août, 19 h

Consultez toute la programmation