Source ID:; App Source:

Jake Eberts n'est plus

Jake Eberts a tiré sa révérence.... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Jake Eberts a tiré sa révérence.

Photo: André Pichette, La Presse

(Montréal) Le producteur montréalais Jake Eberts, connu mondialement pour ses nombreux films primés aux Oscars, a perdu hier matin sa bataille contre le cancer. Il est mort dans son lit de l'hôpital Juif de Montréal à l'âge de 71 ans.
«C'était un de nos grands», a dit son amie de longue date, la productrice Denise Robert, encore sous le choc. «Son travail était respecté dans le monde entier. Il faisait des films d'une grande humanité. J'avais beaucoup d'admiration pour lui.»

Jake Eberts, qui est notamment derrière les films Chariots of Fire, Gandhi et Driving Miss Daisy, était relativement peu connu par le public québécois, et ce, même si ses films ont remporté 37 oscars et qu'il a passé la majeure partie de sa vie à Montréal ou dans ses environs. «C'était quelqu'un d'extrêmement timide qui est toujours resté caché derrière l'écran», explique Mme Robert, qui croit que l'homme mérite la même reconnaissance que Robert Lepage ou Céline Dion. «Comme eux, il a fait rayonner le Québec.»

Au cours de sa carrière, il a produit ou financé plus de 50 films.

Fils d'un contremaitre anglophone de l'Alcan, Jake Eberts a grandi à Arvida, au Saguenay, puis a étudié en génie aux universités Bishop's et McGill avant de se lancer assez tard dans le cinéma. Il a travaillé en Europe et aux États-Unis, mais a toujours gardé un pied-à-terre au Canada. «Il avait un véritable amour du Québec. C'était chez lui», indique son amie.

Dans une entrevue accordée à La Presse en novembre, l'homme avait raconté comme il aimait la première neige sur la province. Il se définissait d'ailleurs comme un véritable «bleuet». Denise Robert le décrit comme une personne humble et simple. «Il sera pleuré partout dans le monde», a-t-elle prédit.

Avant sa mort, M. Eberts, qui se concentrait au documentaire depuis un certain temps, mettait la dernière touche à un projet en IMAX 3D sur Jérusalem. L'oeuvre doit raconter l'histoire de trois jeunes, un juif, un musulman et un chrétien. Sa sortie est prévue pour 2013.

Le producteur était aussi sur le conseil d'administration des films de National Geographic.

Dans les derniers mois, il avait toutefois dû mettre ses projets sur la glace à cause de la maladie qui l'a finalement emporté.

Filmographie

Gandhi (1982)

The Name of the Rose (1986)

Driving Miss Daisy (1989)

Dances with Wolves (1990)

The Black Robe (1991)

Grey Owl (1999)

Chicken Run (2000)

Océans (2009)

L'illusionniste (2010)




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer