Version sportive fort attendue dans le monde des véhicules électriques, le Ford Mustang Mach-E GT Performance aura finalement un peu plus de moyens que prévu sur le plan de l’autonomie.

Charles René
Charles René La Presse

Ford a publié la semaine dernière l’autonomie estimée de cette livrée qui trônera au sommet de la gamme Mach-E autant pour son prix que pour ses performances pures. Alors que l’autonomie était auparavant estimée à 375 km, les futurs propriétaires pourront plutôt parcourir 418 km, selon le protocole de mesure de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis appliqué par Ford. Ce chiffre le rapproche des 488 km avancés par Tesla au sujet de son Model Y Performance.

C’est d’ailleurs précisément à ce modèle que Ford s’attaque avec le Mach-E GT Performance. Les deux véhicules promettent un 0-100 km/h en 3,7 s et ont un prix de départ quasi identique, le Ford étant très légèrement moins cher (82 995 $) que le Tesla (83 990 $).

Le Ford Mustang Mach-E GT Performance aura droit à des amortisseurs électromagnétiques continuellement réglables (MagneRide) pour appuyer la puissance accrue combinée de ses deux moteurs électriques de 480 ch et d’un couple de 634 lb-pi. De gros étriers Brembo à quatre pistons mordant dans de grands disques de 15 po font partie de la quincaillerie pour freiner l’élan.

En vente dès l’automne.