Le Québec a récemment franchi la barre des 100 000 véhicules électriques immatriculés, selon les données recueillies par l’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ).

Charles René
Charles René La Presse

L’objectif a été atteint légèrement plus tard que prévu. Le gouvernement de Philippe Couillard avait élaboré un plan d’électrification des transports dévoilé en octobre 2015 et qui prévoyait le dépassement de ce seuil cinq ans plus tard.

Le Québec demeure un chef de file au pays concernant l’électrification du parc automobile. D’après Statistique Canada, la province comptait à elle seule pour près de la moitié des nouvelles immatriculations de véhicules électriques et hybrides rechargeables au pays en 2020 (48 %), soit un total de 26 102 voitures.

Les parts de marché de cette catégorie regroupant l’hybride et l’hybride rechargeable demeurent toutefois très faibles. L’année dernière, à peine 3,52 % des nouveaux véhicules mis sur la route au Canada étaient mus par l’une ou l’autre de ces motorisations, soutient la firme DesRosiers Automotive.