(Paris) Les voitures hybrides et électriques ont dépassé les diesels pour la première fois en Europe, lors des immatriculations du mois de septembre, ont indiqué jeudi les consultants de Jato Dynamics.

Agence France-Presse

Quelque 327 800 voitures hybrides et électriques ont été vendues en septembre, soit une part de marché de 25,3 %, en hausse de 138 % sur un an, contre 24,8 % pour les diesels, et 47 % pour les voitures à essence.

La transition des moteurs à combustion aux hybrides et électriques a finalement lieu.

Felipe Munoz, analyste de Jato.

« Cette croissance est largement due aux politiques gouvernementales et aux primes, mais ça montre aussi que les consommateurs sont prêts à adopter ces nouvelles technologies », ajoute Munoz dans un communiqué diffusé par Jato.

Tout électriques

Du côté des 100 % électriques, la Tesla Model 3 reste de loin le modèle le plus vendu en Europe avec 15 000 exemplaires, mais les ventes du champion américain ont chuté de 5 % sur un an, avec la crise sanitaire.  

Les ventes de ses rivales Renault et Volkswagen ont au contraire augmenté de 211 % et 352 % sur un an dans l’électrique. La Renault Zoé nouvelle génération s’est vendue à 11 000 exemplaires et la Volkswagen iD3 fait une entrée en fanfare avec près de 8000 véhicules vendus.

Hybrides

Toyota reste en tête des ventes d’hybrides légers (32 % de parts de marché) avec notamment la Corolla, la CH-R et la Yaris, mais les ventes de la Ford Puma, des Fiat 500 et Panda, et de la Szuki Swift ont également contribué à la croissance du marché.

Le petit segment des hybrides rechargeables est, lui, dominé par Mercedes avec la Classe A et le GLC et Volvo avec le XC40 et le XC60.