Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs

Publié le 3 déc. 2021
Éric LeFrançois
Éric LeFrançois Collaboration spéciale

Q. Je veux remplacer ma Subaru STI 2014 à hayon. J’ai attendu le dévoilement de la nouvelle génération de la STI pour voir si la carrosserie à cinq portières serait de retour. Elle n’est pas du voyage, alors elle est éliminée ! Entre-temps, j’ai regardé pour la Volkswagen Golf R, qui offre enfin un toit ouvrant panoramique, et pour la Mercedes Classe A AMG à cinq portières. J’ai mis une croix sur celle-ci, le prix exigé par le constructeur étant pharaonique si l’on souhaite avoir simplement un équipement comparable à la R. Dans un autre ordre d’idées, je flirte avec la Kia Stinger, qui est tellement belle ! Je l’ai essayée. C’est impressionnant, mais il s’agit d’une voiture à transmission automatique. Vais-je finir par m’ennuyer de la transmission manuelle ? Sera-t-elle fiable, et que restera-t-il de sa valeur dans six ou sept ans, puisqu’elle est appelée à disparaître en territoire nord-américain ? En plus, on annonce le retour de l’Acura Integra, qui vient brouiller les cartes. Que faire ? En passant, j’adore conduire dans toutes sortes de conditions. J’adore l’impression de sécurité qu’offrent les voitures à traction intégrale, mais je déteste les VUS (aucun agrément de conduite et tenue de route douteuse même dans la neige). Je me suis toujours débrouillé seul pour choisir mes voitures, mais là…

— Serge L.

R. Si vous deviez arrêter votre décision aujourd’hui, la Golf R apparaît comme le véhicule répondant le mieux à vos attentes. Plus encore si vous optez pour la transmission manuelle. Volkswagen a déjà indiqué que celle-ci est offerte pour la dernière fois sur ce modèle. La Golf R donc, plus encore que la Stinger. Cette dernière vieillit mal, consomme trop et sa production, selon plusieurs sources, sera prochainement abandonnée. Enfin, bien qu’il soit trop tôt pour porter un jugement définitif, l’Integra a jusqu’à présent déçu plus qu’elle n’a enthousiasmé les amateurs.

UN NOUVEAU MOTEUR ?

Q. Toujours intéressant, le lundi, de retrouver vos commentaires sur les différents modèles de voitures et les salons. À ce sujet, quels commentaires pouvez-vous ajouter au nouveau moteur trois cylindres du Nissan Rogue ? Ne se retrouve-t-il pas sous le capot de certains modèles de la marque Infiniti ? Avez-vous entendu des commentaires sur son efficacité ?

– Richard G.

PHOTO FOURNIE PAR NISSAN

Nissan Rogue

R. Merci pour votre lecture. Un essai du Rogue équipé du moteur trois cylindres sera publié le 6 décembre prochain. Cette motorisation adopte sensiblement les mêmes avancées techniques (taux de compression variable) que le duo QX50 et QX55 d’Infiniti. Elle se retrouve également sur certaines déclinaisons de l’Altima vendues aux États-Unis. À noter cependant qu’il s’agit d’un quatre-cylindres et non d’un trois-cylindres. À ce jour, ce moteur s’est avéré fiable, mais incapable de tenir ses promesses en matière de consommation. Le trois-cylindres de 1,5 L apparaît en mesure de corriger cette situation à la lumière de l’essai que nous avons réalisé.

FRAIS CACHÉS

Q. Pourquoi la fourchette de prix est-elle 3000 $ plus élevée sur le site de Toyota que ce que vous indiquez dans votre article ?

– Stéphane P.

PHOTO EUGENE HOSHIKO, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Toyota inclut les frais de transport et de préparation et les autres coûts afférents dans les prix indiqués sur son site web.

R. Simplement parce que Toyota inclut les frais de transport et de préparation et les autres coûts afférents (taxe sur le climatiseur, par exemple), comme le stipule la loi.

L’ATTRAPE

Q. Je dois retourner mon véhicule, un Toyota RAV4, au terme d’une location de quatre ans, le 6 juillet prochain. J’ai décidé de garder le véhicule. Qu’en est-il de cette assurance que j’ai payée 700 $ lors de la location (pour usure excessive jusqu’à 4000 $), puisque la notion « d’usure excessive » n’existe plus étant donné que je rachète l’auto ? Puis-je réclamer cette somme ?

— Lomer B.

PHOTO FOURNIE PAR TOYOTA

Toyota RAV4 2019

R. Voilà une situation qui revient souvent. Vous pouvez réclamer un remboursement complet de l’assurance seulement si cette clause a été inscrite au moment de la signature de votre bail. Dans le cas contraire, vous pouvez dire adieu à vos 700 $. La règle d’or est de toujours faire inscrire cette clause au contrat si vous souscrivez une telle assurance.