Les fabricants de pneus sont à la recherche de solutions afin de réduire l’utilisation de matériaux dérivés du pétrole dans leurs produits. Dans le cas de Goodyear, la solution pourrait se trouver dans les champs de soya…

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

Le groupe américain a dévoilé plus tôt ce mois-ci son intention de remplacer les hydrocarbures qui composent ses pneus par de l’huile de soya, rien de moins. L’objectif est de se défaire complètement du pétrole au plus tard en 2040.

Pour y arriver, Goodyear a annoncé du même coup qu’elle hausserait de 25 % sa consommation de cette huile végétale aussi tôt que l’an prochain. En plus d’être écolo, l’huile de soya possède une propriété particulière qui en ferait une candidate tout indiquée pour la saison froide : le matériau produit à partir de cette substance serait plus flexible à basse température, et ferait tout à fait l’affaire dans le cas de pneus d’hiver, indique-t-on chez Goodyear.