Le cerveau est le siège de l'intelligence et au premier abord, on penserait que le siège de la Lincoln Continental 2017 exige un doctorat en ergonomie.

Denis Arcand LA PRESSE

Il y a 30 réglages électriques dans les sièges avant, permettant d'ajuster l'appuie-tête dans toutes les directions, le support lombaire, la profondeur du dossier au niveau des épaules, l'angle de la partie horizontale du siège et même le support de chaque cuisse (sans parler de la fonction massage de ce trône automobile).

Lincoln assure que son siège peut donner le confort maximal à tous les types de morphologie humaine. À moins de passer une heure stationné dans l'entrée à jouer avec le siège, il est certain qu'il faut quelques voyages sur la route pour trouver les ajustements optimaux. On peut se demander si les propriétaires de Continental utiliseront vraiment tous les réglages de leurs sièges. Mais il paraît que le plaisir d'une auto de luxe, c'est justement l'abondance, jusque au bout des doigts (et du derrière).