Haut de gamme et petits modèles, voilà à quoi se résume le plateau des primeurs dévoilées au Salon international de l'auto de Montréal (SIAM), qui s'ouvre jeudi. Ces deux tendances du marché devraient se refléter dans toutes les allées du salon. Sans oublier les voitures électriques.

Mis à jour le 16 janv. 2013
Sébastien Templier LA PRESSE

Avec 45 avant-premières, presque toutes canadiennes, ce 45e SIAM offrira du lourd au public. Entendez par là que l'exotisme et le haut de gamme seront à l'honneur au moment des dévoilements et feront tourner bien des têtes dans les jours qui suivront. Avec des noms aussi ronflants que les Aston Martin Vanquish, Bentley Continental GT, Jaguar XJ et XF, Porsche Cayman ou encore Land Rover LR2, l'événement automobile montréalais suit manifestement - malgré lui - une certaine tendance. Malgré lui, car ce sont toujours les constructeurs et leurs concessionnaires - rappelons-le - qui dictent la composition du plancher du Palais des congrès. Et si une catégorie a le vent dans les voiles depuis deux ans, c'est bien le haut de gamme.

«Le marché du haut de gamme est en croissance au Canada», reconnaît le président du SIAM, Jacques Tardif.

Même l'unique concessionnaire McLaren au pays apportera de Toronto les deux modèles de la filiale du groupe britannique, les MP4-12C et MP4-12C Spider.

Une première mondiale

Pour son 45e anniversaire, le SIAM ouvrira ses portes jeudi aux médias avec une primeur mondiale. Une première en soi. Honda a choisi Montréal pour présenter à la planète un prototype de véhicule sous-compact baptisé Gear.

«Le Québec est un marché de petits véhicules, c'est une façon d'introduire ce prototype en Amérique du Nord, pense M. Tardif. Au salon de Detroit, il aurait été étouffé par tout ce qui se passe autour.»

«Le Honda Gear concept est un véhicule sous-compact agréable à conduire, personnalisable et connecté, que les jeunes conducteurs adoreront, décrit le constructeur japonais dans un communiqué. Dessiné pour répondre aux besoins de la génération Y, le Gear est un tout nouveau genre de sous-compact, simple et pratique, mais excitant, agréable et ayant de la personnalité.»

Cette brève description laisse à penser que ce prototype - s'il est produit - pourrait concurrencer la gamme de véhicules Scion de Toyota.

Mitsubishi a adopté une démarche similaire à celle de Honda en choisissant lui aussi Montréal pour dévoiler en première nord-américaine une sous-compacte cinq portes. «Mitsubishi a choisi de faire cette annonce-clé à Montréal, car le Québec est son marché de prédilection au Canada», affirme la filiale canadienne du constructeur nippon.

Le grand public se reconnaîtra dans les dévoilements de primeurs canadiennes de petit format comme les Ford Fiesta, Volkswagen Beetle et Jetta, Chevrolet Trax, Kia Forte ou Subaru XV Crosstrek. On portera également à l'attention du public les Mazda6, Mercedes Classe B et Kia Sorento.

Volet électrique

Symptomatiques d'une autre tendance qui se dessine, les véhicules électriques et hybrides branchables du moment ou prochainement mis en marché pourront être essayés sur un parcours urbain et autoroutier de 3 km aux abords du salon. Les tout-électriques Ford Focus, Nissan Leaf, Mitsubishi i-Miev et Smart eDrive seront mis à la disposition du public. Chevrolet Volt, Toyota Prius, Ford Fusion Energi et C-Max Energi seront là du côté des hybrides branchables.

Tout visiteur intéressé pourra essayer plus d'un modèle pour les comparer et juger de leur comportement en hiver. Les organisateurs du salon disent pouvoir assurer jusqu'à 300 essais par jour. Ces modèles seront également exposés au Palais des congrès.

Le réseau public de recharge québécois - le circuit électrique - sera représenté dans les allées du salon. Ses responsables veulent cette année sensibiliser le public à la recharge à domicile.

Notons enfin pour les nostalgiques que le salon a aménagé une «Avenue du centenaire», un décor de musée dans lequel 100 ans d'automobile seront racontés grâce à 10 véhicules exposés.

PHOTO FOURNIE PAR MITSUBISHI

Le directeur général du marketing de Mitsubishi Canada, Peter Renz, lève en partie le voile sur la sous-compacte présentée en primeur nord-américaine à Montréal. À moins d'une surprise, ce devrait être la Mirage, voiture déjà commercialisée en Asie.