Qui a dit que l'ère des camionnettes était révolue en Amérique? Ce n'est pas ce qui est ressorti de la première journée de presse du North American International Auto Show, qui a ouvert ses portes à des milliers de journalistes du monde entier hier à Detroit.

Publié le 13 janv. 2008
Éric Descarries, Collaboration Spéciale

Dès l'ouverture des présentations, Ford a dévoilé la toute dernière version de sa populaire camionnette F-150. Une version hybride électrique du pick-up est prévue dans un avenir plus ou moins rapproché.

Puis ce fut au tour de Dodge de lancer, à l'extérieur de la salle d'exposition Cobo Hall, son tout nouveau pick-up Ram, et ce, au travers d'un troupeau de bétail lancé sur l'avenue Washington. Jim Press, le nouvel administrateur de Chrysler, a également promis une version hybride d'ici 2009, une promesse qu'il avait déjà faite il y a deux ans lorsqu'il avait dévoilé le Tundra. Jim Press était à la tête de Toyota à cette époque.

Ensuite, ce fut au tour de GM de dévoiler un prototype, le Hummer HX, un VUS cette fois, qui devrait être un jour produit pour concurrencer la Jeep Wrangler. Quelques instants plus tard, GM a aussi dévoilé le prototype Saab 9-4X... un autre prototype de VUS, celui-ci figurant parmi les nombreux multisegments en vedette à ce salon.

Les constructeurs américains ne sont pas les seuls à présenter des camionnettes. Mercedes-Benz y montre son VUS multisegment GLK, Honda, son nouveau Pilot, Subaru, son Forester et, aujourd'hui, Toyota dévoilera son prototype de camionnette A_Bat alors que les Chinois, surtout Ghangfeng, y ont leurs propres VUS.