General Motors (GM) a récemment déployé une importante campagne de rappel concernant sa sous-compacte électrique Chevrolet Bolt pour un problème de surchauffe de batterie.

Charles René Charles René
La Presse

Près de 8000 Bolt d’années-modèles 2017 à 2019 devront ainsi être amenées au concessionnaire pour une reprogrammation de logiciel afin d’éviter que la batterie ne surchauffe lorsque la recharge dépasse les 90 % de sa capacité.

La fiche descriptive du rappel de Transports Canada précise que cette surchauffe peut poser un risque d’incendie. Son homologue américain, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), rapporte cinq cas d’incendie, provoquant des blessures chez deux personnes en raison des émanations. Un des incendies s’est en outre propagé à une maison. La NHTSA appelle les propriétaires à stationner leur véhicule loin d’autres véhicules ou de leur maison dans l’attente que les réparations soient effectuées.

La reprogrammation du logiciel de commande de la Bolt a pour but de limiter la recharge au-delà des 90 % dans l’attente d’une solution plus durable. Dans l’attente d’un rendez-vous au concessionnaire, GM encourage les propriétaires des véhicules concernés à mettre leur Bolt en mode « Hilltop Reserve » (pour les modèles 2017-2018) ou « Target Charge Level » (pour les modèles 2019).