Ford a déployé la semaine dernière une nouvelle campagne de rappel ciblant encore une fois la suspension arrière de ses Ford Explorer. Une autre campagne de rappel distincte d’envergure a aussi été annoncée par Toyota pour des problèmes d’alimentation en carburant.

Charles René
Charles René La Presse

Du côté de Ford, c’est encore une fois des cas de cassures de bras de suspension arrière qui pousse le constructeur à rappeler des Ford Explorer déjà rappelés (années-modèles 2013 à 2017). On précise dans le communiqué que 13 accidents ont été provoqués par ce problème, ce qui a causé des blessures à six personnes. On ajoute également que 25 200 Explorer sont touchés au Canada par cette deuxième vague de rappels.

PHOTO FOURNIE PAR TOYOTA

Des Toyota Corolla Hatchback (2019) figurent parmi les modèles rappelés.

Chez Toyota, la campagne de rappel concerne de très nombreux modèles Toyota et Lexus (années-modèles 2013 à 2020, selon les modèles) en raison d’un problème d’alimentation en carburant qui peut provoquer une panne. Selon la fiche de Transports Canada, la pompe à carburant à basse pression peut briser, ce qui peut, le cas échéant, empêcher le moteur de démarrer ou provoquer une perte de puissance. Les concessionnaires remplaceront la pompe en question sans frais. Pas moins de 125 802 véhicules sont concernés par ce rappel.