La mode est aux voitures cubiques ou selon une vieille expression populaire, en forme de boîtes à beurre.

Jacques Duval, collaboration spéciale MONVOLANT.CA

Certains les trouvent horribles à regarder, d'autres mignonnes. Dans le cas de la nouvelle Kia Soul, ses lignes carrées sont tracées de telle façon qu'elles rallient l'opinion populaire vers la seconde appellation. En somme, Kia a trouvé le moyen de faire du beau avec du laid, ce qui lui vaudra probablement une place de choix au sein de ses concurrentes que sont la Scion xB, la Honda Element ou la Nissan Cube.Avec une telle frimousse, on serait étonné de voir des pères de famille ou des retraités rouler en Soul. En revanche, elle fera des malheurs chez les jeunes, tant pas sa silhouette que par son prix abordable et un aménagement intérieur parfaitement adapté aux sports de plein air.

À-propos du prix, il faut y mettre un bémol étant donné que la version la moins chère, la 1,6 L, est si dépouillée et démunie au point de vue motorisation qu'il faut tout de suite passer à l'échelon supérieur où les tarifs sont moins attractifs.

Avec le petit 4 cylindres d'origine et ses 122 ch., on en sera quitte pour 15 495 $ tandis que pour avoir droit au 2 litres de 142 ch., il faudra aligner 17 995 $. Cette facture pourra progresser jusqu'à 20 995 $ si jamais vous vous laisser entraîner par l'escalade que constitue la liste interminable des satanées options.

Des 5 modèles au programme (1,6 L, 2U, 4U, 4U Retro et 4U Burner), c'est le 2U précité qui sera vraisemblablement le plus en demande grâce à un équipement de série largement suffisant incluant, entre autres, 6 coussins gonflables, les sièges chauffants, l'ABS, le contrôle de stabilité, le régulateur de vitesse et le climatiseur.

Citadine d'abord

La Kia Soul fréquentera le milieu urbain avec beaucoup d'aisance en raison de sa maniabilité et d'un moteur dont les performances à la ville sont fort convenables.Toutefois, la voiture ne dévore pas les grands espaces avec autant d'appétit; son moteur n'apprécie pas les hauts régimes et n'a pas tout à fait la douceur que l'on souhaiterait. Les dépassements ne sont pas une sinécure et le levier de vitesses de la boîte manuelle à 5 rapports gagneraient à se déplacer avec plus de précision. Sur des routes sinueuses, la Soul exhibe une certaine vocation sportive en avalant les virages avec une belle vélocité malgré une hauteur qui laisserait supposer le contraire.

La présentation intérieure est souriante, spécialement si l'on opte pour ces tissus aux couleurs vives offerts dans les modèles du haut de la gamme. Dommage que le plastique qui recouvre la planche de bord ait une texture banale et sensible aux égratignures. L'assemblage des composantes intérieures donne quelquefois lieu à des crépitements que de nombreux utilisateurs n'entendront sûrement jamais avec le son tonitruant d'une chaîne audio de 350 watts avec lecteur CD, MP3, Bluetooth, prises USB et tutti quanti.

Avec un vaste espace intérieur par dessus tout ça, vous aurez compris que la Kia Soul vise essentiellement la jeune génération. La voiture est carrément «cool» et devrait permettre à Kia de rajeunir son image de constructeur de voitures pas chères et généralement ternes. Chose certaine, la Soul a très bonne mine et n'a pas cet air rébarbatif que l'on prête à ses rivales, ce qui d'emblée lui vaudra plus de regards admiratifs que de quolibets.

Photo Jacques Duval, Collaboration Spéciale

Kia Soul

Notes:

La version de base ne sert qu'à afficher un prix attrayant, on devrait considérer la version 2u comme la version d'entrée de gamme à 17 995$, elle profite en plus d'un moteur de 2L, d'encore plus d'équipement.

 

Le système de son de 350 watts à je ne sais plus combien d'haut-parleurs (9 je crois) ne vaut pas qu'on s'y attarde puisque la sonorité est médiocre et même les amateurs de décibels au détriment de la qualité seront déçus puisque le volume en position maximum n'est pas impressionnant.

Le vaste éventail d'accessoires offerts (jantes, jupes, décalques, pièces de performance et d'autres viendront) permettent de personnaliser la Soul directement chez le concessionnaire.

Photo Jacques Duval, Collaboration Spéciale

La présentation intérieure est souriante, spécialement si l'on opte pour ces tissus aux couleurs vives offerts dans les modèles du haut de la gamme.