Le bilan est provisoire, mais encourageant tout de même. Au cours des six premiers mois de l'année, les routes québécoises ont fauché cinq vies de moins. Hélas, au cours de la même période, 157 n'ont pu être sauvées. C'est encore trop, et sans vouloir être fataliste, l'année n'est pas encore terminée. Il y en aura d'autres.

Mis à jour le 22 sept. 2014
Éric Lefrançois LA PRESSE

Encore trop tôt pour tirer des conclusions, mais le document mis en ligne sur le site de la Société de l'assurance automobile du Québec (www.saaq.gouv.qc.ca) est intéressant à plus d'un point de vue et, surtout, suscite certaines interrogations. Le nombre de personnes mortes sur nos routes en juin a augmenté de façon significative (43 morts contre 33 l'année précédente), mais rien n'indique s'il s'agit majoritairement de motocyclistes ou d'automobilistes.

Naturellement, les autorités ne manqueront pas d'attribuer cette baisse à un contrôle accru de nos routes. Elles se féliciteront aussi sans doute de l'efficacité des radars automatiques, des campagnes de sensibilisation. Il y a du vrai dans tout cela, mais est-ce possible également d'accorder une part du crédit aux constructeurs automobiles?

Toujours selon le document de la SAAQ, de janvier à juin 2014, 701 victimes de la route ont été blessées grièvement (nécessitant une hospitalisation) contre 738 l'année précédente. Cette réduction n'est-elle pas attribuable, comme le nombre de morts, à la construction de plus en plus sûre de nos autos, ou encore, à la présence de dispositifs de sécurité de plus en plus sophistiqués qui, à terme, débloquera sans doute à la prolifération de véhicules à conduite autonome?

Formule E

Vous avez été nombreux à nous écrire à la suite de la première épreuve du nouveau championnat de Formule E (monoplaces électriques). Nous vous en remercions. Si nous devions en tirer un premier bilan, vous n'avez pas été impressionnés, si ce n'est par l'accident du dernier tour entre Nicolas Prost et Nick Heidfield. Ce n'est que la première course, attendons encore un peu avant de sauter aux conclusions trop hâtives sur cette formule avant-gardiste.

Bientôt la rentrée

Encore quelques jours avant la rentrée automobile. Celle-ci aura lieu à Paris dans le cadre du Mondial de l'automobile. Malheureusement, plusieurs nouveautés se sont révélées avant l'heure. Déjà, des images (et souvent les spécifications techniques qui viennent avec) des futures Jaguar XE, Mini 5 portes, Mercedes-AMG GT, Mazda MX-5 circulent déjà sur l'internet ou pire, ont déjà fait l'objet d'une présentation. Où sont les surprises?