Les consommateurs qui s'attendent à des prix attirants et à des incitatifs pour acheter une automobile neuve risquent d'être déçus cette année.

Mis à jour le 18 mai 2011
LA PRESSE CANADIENNE

Une étude menée par les analystes californiens d'Edmunds.com révèle qu'en ce mois de mai, les inventaires de véhicules sont bas et que les prix sont en hausse. La volatilité des prix de l'essence de même que le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars au Japon, qui ont ralenti la production de véhicules, expliquent le repli des inventaires.

Edmunds.com précise que les rabais et incitatifs à l'achat ont été à leur plus bas en plus de 5 ans le mois dernier aux États-Unis. Leur valeur moyenne s'est élevée à 2320$ US, comparativement à 2690$ US en avril 2010.

Plusieurs concessionnaires américains limitent la générosité de leurs offres en attendant une remontée des inventaires. À preuve, certains des modèles les plus économiques en essence se vendent plusieurs centaines de dollars de plus qu'il y a trois mois.

Edmunds.com signale l'exemple de la Honda Civic; entre février et mai, son prix a augmenté de 1615$ US aux États-Unis. Dans le cas de la Toyota Corolla, l'augmentation a été de 2147$ US. De plus, certains constructeurs ont réduit l'offre sur des détails tels l'équipement et la couleur des carrosseries.