Alors que l'on croirait que tous les constructeurs d'automobiles sont intéressés par la technologie hybride, les administrateurs de Mazda se font plutôt prudents à ce sujet. En effet, ceux-ci ne voient qu'une toute petite augmentation de ce type de motorisation, voire de la configuration entièrement électrique, d'ici à 2020.

Éric Descarries LA PRESSE

Greg Young, directeur des relations publiques de Mazda Canada, estime que de 1999 à 2009, les constructeurs nord-américains ont commercialisé environ 1,6 million de véhicules hybrides seulement, comparativement à plus de 70 millions de véhicules traditionnels.

Cependant, tout semble indiquer qu'une génération prochaine de motorisation hybride soit possible chez Mazda.

Le petit constructeur japonais a déjà conclu une entente avec le géant Toyota pour que celui-ci lui fournisse la technologie et les composants nécessaires à la réalisation d'une motorisation hybride.