Il paraît qu'un artiste parvient à voir la beauté là où d'autres ne la devinent pas. Il faut avoir l'oeil, mais aussi, bien maîtriser la technologie.

Denis Arcand LA PRESSE

Voici ce que le photographe et vidéaste Matthew Macomber a tourné le 30 mai dernier avec une caméra Sony Z5U à piste d'accélération New England Dragway, à Epping, au New Hampshire. Les images sont tournées à 240 images/seconde, ce qui permet de les visionner à l'ultra-ralenti. La musique est O mio babbino caro, de Giacomo Puccini.

Il a intitulé ça Nostalgia Drags at 240 FPS. Nostalgique, oui, mais magnifique, aussi, avec les images en noir et blanc et l'étonnant choix de musique. Il y a une vraie tendresse dans le regard, pour ces grands demeurés qui pilotent encore des dragsters en 2010. Le tout dernier plan vaut le détour.

N'oubliez pas de mettre le son et appuyez sur le bouton plein écran.