De nouveaux miroirs antéviseurs devraient être installés sur les camions-remorques, particulièrement ceux circulant en milieu urbain, afin d'éviter des accidents impliquant des piétons aux intersections.

LA PRESSE CANADIENNE

Telle est la principale recommandation du coroner Jean-François Dorval à la suite de son enquête visant à afin éclaircir les causes et les circonstances du décès de Jean-Paul Gagné survenu le 8 février dernier à Rimouski.

M. Gagné est décédé des suites d'un choc hémorragique avec un hémothorax et plusieurs fractures, après avoir été heurté par un camion de distribution alimentaire doté d'une remorque de 53 pieds.

Le conducteur du camion-remorque a affirmé n'avoir jamais vu la victime lorsqu'il a entrepris son virage et le coroner explique qu'il est impossible de voir les piétons sur un trottoir à proximité du véhicule lourd puisqu'il existe un angle mort important en lien avec sa configuration.

Dans ses recherches, le coroner Dorval affirme que le Parlement européen a adopté, en 2003, des directives qui affirment l'obligation, notamment pour un camion-remorque, d'être équipé de miroirs antéviseurs en plus des rétroviseurs, de sorte que le conducteur a une visibilité de deux mètres devant et de deux mètres à droite de son véhicule au niveau du sol.

Le docteur Dorval signale également l'existence de systèmes de détection d'obstacles pour les camions-remorques.

Il rappelle les recommandations faites par un autre coroner, en 2008, afin que deux miroirs convexes soient installés à l'avant des véhicules de type camion-remorque, permettant ainsi au conducteur de voir un éventuel piéton devant son véhicule.