La réédition est à la mode. Après Porsche qui projette d'exhumer la 914, au tour de Fiat de sortir la pelle... En effet, Fiat entend faire revivre sous son patronyme - et celui de sa filiale sportive Abarth - une ancienne gloire des années 70 : la X1/9.

Éric LeFrançois, Collaboration Spéciale
Éric LeFrançois, Collaboration Spéciale LA PRESSE

Forte d'une entente récemment conclue avec Lotus, la firme italienne compte en effet élaborer sa future voiture sport abordable sur le châssis d'une Élise qui, tout comme la défunte biplace de Fiat, loge son moteur en position centrale arrière.

Si le châssis est anglais, la mécanique, elle, sera italienne puisque le constructeur italien songe à son bloc quatre-cylindres de 1,4 litre suralimenté par turbocompresseur pour mouvoir son futur roadster.

Pour mémoire rappelons que la X1/9 fut produite à plus de 170 000 exemplaires entre 1972 et 1989. Selon la documentation officielle, le marché américain a absorbé, à lui seul, près de 70 % de la production de ce modèle.