Un rabais de 1000 $ aux acheteurs de Yaris, une pénalité de 4000 $ à ceux qui optent pour le plus gros des Grand Cherokee : le plan de Stephen Harper pour inciter les Canadiens à rouler vert fait réagir. Et s'il fait la joie de Toyota, il pourrait avoir l'effet d'une «bombe» pour GM, Ford et Chrysler.

Philippe Mercure
Philippe Mercure

Un rabais de 1000 $ aux acheteurs de Yaris, une pénalité de 4000 $ à ceux qui optent pour le plus gros des Grand Cherokee : le plan de Stephen Harper pour inciter les Canadiens à rouler vert fait réagir. Et s'il fait la joie de Toyota, il pourrait avoir l'effet d'une «bombe» pour GM, Ford et Chrysler.

C'est en tout cas ce que soutient Dennis DesRosiers, de la firme DesRosiers Automotive, qui croit que le gouvernement Harper s'y prend mal pour promouvoir l'achat de véhicules moins énergivores. Les mesures dévoilées hier dans le budget fédéral se déclinent en trois temps : un plan pour retirer les vieux tacots de nos routes, des rabais pouvant atteindre 2000 $ à l'achat de véhicules neufs qui polluent peu... et des pénalités jusqu'à 4000 $ pour ceux qui se laissent tenter par les grosses cylindrées génératrices de gaz à effet de serre.

S'il approuve les rabais et le retrait des vieilles bagnoles, M. DesRosiers croit que Stephen Harper joue un jeu dangereux avec ses nouvelles pénalités. «C'est une bombe, un missile dirigé en plein sur GM, Ford et Chrysler, soutient l'analyste. Ces entreprises sont engagées dans des processus de décisions très délicats qui visent à déterminer quelles usines elles vont garder en activité et lesquelles elles vont fermer.» En balançant une pénalité de 4000 $ sur leurs modèles les plus lucratifs, le gouvernement Harper pourraient inciter les conseils d'administration de ces entreprises à bouder le Canada, laisse entendre M. DesRosiers.

D'autant plus que, selon lui, les nouvelles taxes vont rater leur cible. «La première chose que vont faire les propriétaires de gros véhicules, c'est de les conserver plus longtemps. Et ça, c'est dommageable pour l'environnement.» Et quand il se décidera enfin à changer de véhicule, l'amateur de grosses machines trouvera un moyen d'éviter la taxe, croit-il. «Si je veux m'acheter un Hummer ou un Durango, je vais aller aux États-Unis pour en acheter un, ou bien je vais aller voir un concessionnaire qui en vend des usagés et je ne paierai pas la taxe.»

Ford et GM ont dirigé hier les appels de La Presse Affaires vers l'Association canadienne des constructeurs de véhicules, qui n'a pas rappelé.

Rabais ou pénalité?

Pour monsieur et madame Tout le- Monde, cependant, la question soulevée par le budget fédéral est tout autre : en achetant le modèle de ses rêves, empochera-t-on un rabais ou essuiera-t-on une taxe salée? Transports Canada a déjà publié la liste des modèles 2007 il y en a 21 qui donneront droit à un rabais entre 1000 et 2000 $ (la liste est disponible au www.tc.gc.ca). Le critère : la consommation d'essence. Les voitures neuves qui consomment 6,5 litres par 100 kilomètres ou moins sont admissibles ; pour les camions légers, on permet de grimper jusqu'à 8,3 litres par 100 kilomètres.

«Ce qui est intéressant, c'est qu'il n'y a pas que des voitures hybrides sur la liste, se réjouit Jacques Béchard, président de la Corporation des concessionnaires du Québec. Le fédéral reconnaît les différentes technologies, et ça va exactement dans le sens de nos revendications.» Un véhicule comme le Jeep Patriot, par exemple, donne droit à un rabais de 1000 $. Mais ceux qui optent pour les hybrides conservent un avantage : ils pourront aussi bénéficier du programme provincial, qui leur rembourse jusqu'à 2000 $ de TVQ. En cumulant les rabais, l'acheteur d'une Honda Civic hybride, par exemple, pourrait économiser jusqu'à 4000 $.

Avec sept des 21 modèles sur la liste, Toyota est sans conteste le grand gagnant des mesures annoncées hier par le gouvernement canadien. Le constructeur a d'ailleurs été le premier à diffuser un communiqué, hier, où il affirme «accueillir avec plaisir» les nouvelles initiatives. Quant aux mal-aimés qui seront taxés, la liste n'a pas encore été publiée. On devrait en savoir plus là-dessus aujourd'hui. Les critères de pénalité, par contre, sont connus, si bien que La Presse Affaires s'est amusée à faire quelques calculs. Notons que les camions qui servent au travail plutôt qu'au transport de passagers (les fameux pick-ups si populaires dans l'Ouest) ne seront pas pénalisés. Selon les informations disponibles, des véhicules à la consommation gargantuesque comme le Dodge Durango 4x4 FFV ou le Grand Cherokee 4x4 FFV devraient écoper de la taxe maximale de 4000 $. L'acheteur d'une Volkswagen Touareg devrait verser 2000 $, et celui du Hummer H34x4, 1000 $.

Ces mesures feront-elles basculer les choix des consommateurs? «On n'a pas de boule de cristal, ça reste à voir», lance M. Béchard, de la Corporation des concessionnaires du Québec, qui trouve que les acheteurs de gros cylindrés faisaient déjà leur part en payant les taxes sur ces véhicules dispendieux... et celles sur l'essence qu'ils consomment en grande quantité.

Et le gouvernement, lui ? Fera-t-il de l'argent ou en perdra-t-il dans l'aventure? Selon les prévisions dévoilées lundi, on compte percevoir 110 millions dans les poches des amateurs de gros véhicules en 2007-2008, débourser 80 millions pour aider ceux qui font des choix écologiques, et 13 millions pour envoyer les vieux tacots à la casse.

Résultat : 17 millions de surplus.

--- --- --- --- --- --- --- --- --- --- ---

Quelques modèles 2007 qui profitent des rabais

» Honda Civic

modèle hybride (4,5 litres/100 kilomètres):

Rabais; Remboursement de TVQ de 2000$ au provincial + rabais de 2000$ total de 4000$

» Toyota Yaris

(6,4 litres/100 km): 1000$

» Ford Escape HEV

(6,6 litres/100 km): 2000$

» Jeep Compass

(8,3 litres/100 km): 1000$

» Chrysler Sebring FFV

polycarburant (13 litres/100 km): 1000$

--- --- --- --- --- --- --- --- --- --- ---

Et quelques-uns qui écopent

» Bentley Azure

(18,34 litres/100 km): Taxe: 4000$

» Jeep Grand Cherokee 4x4 FFV

(20,6 litres/100 km) : 4000$

» Lamborghini Murcielago

(21,4 litres/100 km): 4000$

» Volkswagen Touareg

(14,6 litres/100 km): 2000$

» Hummer H3 4x4

(13,8 litres/100 km): 1000$

--- --- --- --- --- --- --- --- --- --- ---

NB : la consommation d'essence est une moyenne pondérée de la consommation en ville et sur la route telle qu'utilisée par Transports Canada pour son programme écoAUTO

Sources : Transports Canada et le document Cotes de consommation de carburant, de Ressources naturelles Canada