Dès son premier jour sur le marché, le constructeur a reçu plus de 6000 commandes. Cette microvoiture à quatre places reposant sur la plate-forme de la Smart Forfour pourrait nous être offerte un jour.

Sylvie Rainville COLLABORATION SPéCIALE

Dès son premier jour sur le marché, le constructeur a reçu plus de 6000 commandes. Cette microvoiture à quatre places reposant sur la plate-forme de la Smart Forfour pourrait nous être offerte un jour.

Ce véhicule a tout pour plaire aux amateurs de Smart. Outre son allure «branchée» et sa faible consommation, la i offre de la place pour quatre passagers et un compartiment de chargement. Dans sa forme actuelle, elle a un moteur à trois cylindres de 660 cm3 de 64 chevaux, qui consomme 5,5 L/100 km.

Son prix varie de 1 281 000 yens (12 000$) à 1 617 000 yens (14 000$).

La Mitsubishi i est vendue présentement au Japon, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Elle le sera en Grande-Bretagne, et peut-être ailleurs en Europe.

Une édition spéciale limitée de la i lancée peu après son introduction sur le marché japonais a rapidement séduit les amateurs de gadgets. Offerte en blanc ou noir, l'édition iPlay est vendue avec un iPod de couleur assortie à la petite citadine.

Habituellement, la compatibilité se résume à une prise auxiliaire. Dans ce cas, cependant, on trouve sur le bloc central une fente où insérer son iPod Nano. Une fois celui-ci dans le support, le contrôle se fait depuis l'écran tactile qui gère également le système de navigation.

Les ingénieurs s'affairent en ce moment à la mise au point d'une variante purement électrique qui devrait faire son entrée au Japon en 2009. À cette période, GM projette également de lancer la Chevrolet Volt, une autre voiture électrique. Il est donc possible que la i fasse son entrée au Canada en version électrique.

Les frais de ce reportage ont été payés par Mitsubishi Canada.