Qui plus est, leur gabarit ne correspond pas à vos activités familiales. Une fourgonnette, alors? En effet, il n'y a rien de mieux pour transporter l'équipement des enfants à l'aréna ou au centre de glisse. Mais, comme vous en avez la garde partagée, vous craignez que ce genre de véhicule ne diminue vos chances lors des 5 à 7 du jeudi soir.

Jean-François Guay COLLABORATION SPéCIALE

Qui plus est, leur gabarit ne correspond pas à vos activités familiales. Une fourgonnette, alors? En effet, il n'y a rien de mieux pour transporter l'équipement des enfants à l'aréna ou au centre de glisse. Mais, comme vous en avez la garde partagée, vous craignez que ce genre de véhicule ne diminue vos chances lors des 5 à 7 du jeudi soir.

Pourquoi ne pas vous procurer la berline de luxe européenne dont vous rêvez depuis si longtemps. Du lot, vous rayez de la liste les Jaguar, Saab et Volvo. Concernant la marque anglaise, même si la fiabilité des Jaguar a fait d'immenses progrès, il n'y a pas de concessionnaire près de chez vous et vous craignez (avec raison) de tomber en panne. Quant aux marques suédoise, vous reconnaissez leur côté sécuritaire mais vous trouvez qu'elles n'ont pas le prestige des trois ténors allemands : Mercedes-Benz, BMW et Audi.

Vous écartez rapidement la Classe E de Mercedes car votre patron en possède une et il n'est pas question de confronter son ego. Par ailleurs, comme vous voulez vous distinguer de vos collègues qui ne jurent que par BMW, il n'est pas question de rouler en Série 5. Surtout, que ces dernières ont mauvaise réputation dans la neige et que vous allez régulièrement en montagne avec les enfants. La solution : une Audi A6.

Avec ses sièges avant et arrière, son volant, ses rétroviseurs, et ses gicleurs de lave-glace chauffants, l'A6 est une véritable «berline hivernale». Mieux encore, grâce à sa traction intégrale Quattro et son système de stabilité, votre patron et vos clients ne vous reprocheront plus jamais de manquer vos rendez-vous à cause des mauvaises conditions routières! Une A6 à roues avant motrices ferait l'affaire, dites-vous! Sachez que ce modèle est plutôt rare et peu intéressant compte tenu de la faible différence de prix avec une Quattro (environ 3 000$). Toutefois, si vous désirez une A6 à transmission CVT, seul le modèle à traction offre cette technologie.

Côté moteur, le V6 de 2,8 litres et 200 chevaux a fait place en 2002 à un V6 de 3,0 litres et 220 chevaux. Les amants de la performance seront comblés par les accélérations des 250 chevaux du V6 turbo de 2,7 litres qui peut être couplé à une boîte manuelle à six vitesses. Par contre, si vous recherchez le couple et le silence d'un V8, le moteur de 4,2 litres et 300 chevaux est tout désigné. Toutefois, il coûte environ 5000$ à 7000$ de plus qu'un modèle V6 turbo. Un écart exagéré et injustifié pour un véhicule d'occasion.

Il serait hasardeux d'acheter une A6 d'occasion sans obtenir du concessionnaire une «garantie limitée certifiée». Sans une telle protection, le rêve de vous procurer une Audi pourrait se transformer en cauchemar si l'on songe que le coût du paiement et des réparations mensuels pourraient facilement dépasser ceux d'une A6 flambant neuve.

Pour joindre notre collaborateur: jfguay@lapresse.ca