Malgré l’accent mis sur son électrification nécessaire, BMW pense toujours à ses aficionados séduits par la précieuse symbiose conducteur-machine qu’offraient ses modèles passés. Pour sans doute se faire plaisir alors que sa division M souffle 50 chandelles tout en amassant d’importantes marges de profit au passage, la firme bavaroise lancera une livrée CSL de sa M4. Ici, c’est la performance qui prime.

Publié le 2 juin
Charles René
Charles René La Presse

BMW y va sans détour dans la documentation envoyée aux médias : cette M4 CSL a une approche « old school » à sa mission directement inspirée de la course automobile en fusionnant à cette idée des matériaux de pointe. L’idée, qui est tout sauf nouvelle, c’est d’abaisser son poids. Du plastique renforcé par de la fibre de carbone est ainsi employé dans la composition de sa carrosserie ainsi que dans son habitacle et à divers endroits directement sur le châssis. Elle perd ainsi 108 kg sur la balance. Ce n’est pas exceptionnel, mais il y a d’autres arguments qui jouent en sa faveur, promet BMW.

PHOTO FOURNIE PAR BMW

Le moteur de la BMW M4 CSL envoie son couple (479 lb-pi) uniquement aux roues arrière, ce qui devrait rendre son pilotage plus divertissant sur piste.

Son six-cylindres en ligne de 3 L voit sa puissance s’accroître de 40 ch pour 543 ch au total au moyen, entre autres, de l’augmentation de la pression d’air produite par ses deux turbocompresseurs. Il envoie son couple (479 lb-pi) uniquement aux roues arrière, ce qui devrait rendre son pilotage plus divertissant sur piste. D’ailleurs, BMW l’équipe de série de freins carbone-céramique, ce qui expose le fait que ce modèle est apprêté pour des séances sur circuit fermé. L’amortissement dynamique couplé à une direction à démultiplication variable et à une légère baisse de la garde au sol (7,6 mm) soutient aussi cette affirmation.

Pour les intéressés, à peine 41 exemplaires de la M4 CSL traverseront l’Atlantique pour être proposés au pays. Au-delà de la rareté, la facture est aussi très salée à 166 500 $, soit près du double d’une M4 coupé de série. Mais, comme dit le proverbe, on ne peut pas empêcher un cœur d’aimer.