Le Ford F-150 Lightning est sans conteste l’un des véhicules les plus attendus de l’année. Cette version électrifiée d’une camionnette extrêmement populaire fait basculer tout un imposant segment vers l’énergie électrique. Pour marquer le coup d’envoi de la production des premiers exemplaires donné le 26 avril, Ford a annoncé une bonification de la puissance des livrées proposées.

Publié le 9 mai
Charles René
Charles René La Presse

Ainsi, la version à autonomie standard aura une puissance de 452 ch, une hausse de 26 ch par rapport aux chiffres dévoilés l’année dernière. Pour la livrée à autonomie prolongée, la cavalerie passe de 563 ch à 580 ch. Cette puissance disponible est produite par deux moteurs, un positionné à chaque essieu.

En ce qui a trait à l’autonomie, elle oscille toujours entre 370 et 515 km, selon les options sélectionnées et la taille de la batterie. Ford se fait curieusement avare sur leur taille, mais des magazines américains ont appris qu’elles ont une capacité de 98 kWh de série et de 131 kWh en option. Cela traduit l’inévitable : il faut énormément d’énergie pour déplacer un véhicule de cette stature dont le poids est appelé à augmenter en raison, justement, des batteries. Il sera également intrigant de constater l’effet du remorquage sur ces chiffres.

La capacité de charge augmente également en parallèle. Elle se situe à 1013 kg, un gain de 107 kg par rapport aux estimations. À titre comparatif, cela positionne le Lightning au milieu de la gamme F-150, en fonction de la longueur d’empattement, du moteur et du type d’habitacle choisi. La capacité de remorquage maximale de la camionnette électrique est de 4536 kg.

Les rivaux préparent la riposte

Certes, Ford ne restera pas très longtemps seul dans le nouveau segment des camionnettes pleine grandeur électriques. Chevrolet a dévoilé en début d’année sa riposte avec un Silverado entièrement électrique dont la version d’introduction aura 660 ch et une autonomie estimée de 640 km. Sa mise en marché, si la crise des chaînes d’approvisionnement ne vient pas la bousculer, est prévue au printemps 2023.

PHOTO ANDREW KELLY, REUTERS

La mise en marché du Chevrolet Silverado EV 2024 est prévue au printemps 2023.

Chez Ram, le portrait du prochain 1500 électrique est nettement moins clair. Seules des images peu révélatrices ont été publiées et Stellantis, société mère de la division, avance un lancement seulement en 2024. En février dernier, le constructeur a lancé une plateforme internet pour collecter les observations de sa clientèle dans le but d’assurer son développement. Sa première sortie publique est prévue à l’automne prochain.

Malgré son entrée en matière un peu cahoteuse sur le plan de la production, on ne peut exclure Rivian des rivaux potentiels. Le R1T a d’ailleurs été officiellement la première camionnette électrique à entrer en production en septembre dernier. La barrière à l’entrée demeure toutefois plus élevée, à 86 250 $, face aux 68 000 $ demandés par Ford pour le F-150 Lightning d’entrée de gamme.