(Ottawa) La Tesla Model 3 ne figurera plus en tête de liste des voitures électriques qui font l’objet du plus grand nombre de remboursements au Canada.

Mis à jour le 2 déc. 2021
Mia Rabson La Presse Canadienne

Dans un avis publié sur son site web, Transports Canada indique que la populaire voiture à batteries n’est plus admissible au rabais fédéral de 5000 $ pour les véhicules « zéro émission », tant pour les modèles de 2021 que de 2022.

Seuls les modèles Tesla 3 qui ont été commandés avant le 23 novembre verront encore leur prix d’achat être réduit dans le cadre de ce que le gouvernement appelle son programme iZEV.

Transports Canada a déclaré que l’augmentation des prix des Tesla de la gamme Standard Range et Standard Range Plus entrée en vigueur le 23 novembre dépasse désormais les critères d’admissibilité du programme iZEV.

« En conséquence, ces modèles de véhicules ne sont plus admissibles aux incitatifs du programme iZEV », écrit le ministère.

Le site web du constructeur automobile indique désormais que le prix de base du modèle 3 est de 59 990 $, bien au-dessus de la limite de 45 000 $ pour bénéficier du rabais de 5000 $. Les versions haut de gamme du même modèle peuvent coûter jusqu’à 55 000 $ et sont toujours admissibles.

En 2019, l’entreprise avait abaissé son prix de vente à un peu moins de 45 000 $, dans le but de le rendre admissible au rabais canadien, qui a débuté au mois de mai de cette année-là.

Depuis lors, près de 35 000 Teslas s’y sont qualifiés, la société ayant reçu 173,6 millions de dollars.

Cela place Tesla en tête comme la voiture électrique la plus populaire au Canada. La Toyota Prius Prime hybride rechargeable arrive en deuxième position. Elle se qualifie pour un rabais de 2500 $ qui a été accordé pour 14 822 véhicules depuis mai 2019, pour un total de 36,9 millions.

Le Hyundai Kona est le deuxième véhicule entièrement électrique le plus populaire et est également admissible au remboursement complet de 5000 $. L’entreprise a soumis des demandes de remboursements pour 12 890 voitures et a reçu 64,4 millions.

Joanna Kyriazis, conseillère principale en politiques chez Clean Energy Canada, a déclaré que la Tesla 3 s’est avérée très populaire, mais elle ne craint pas que son retrait du programme iZEV n’ait un impact négatif sur les ventes globales de voitures électriques.

« Le programme de remise fédérale a été très populaire et il existe de nombreux autres modèles de véhicules électriques qui pourraient bénéficier de la remise fédérale, a-t-elle déclaré. Nous avons juste besoin d’une directive nationale pour les véhicules zéro émission en place afin de garantir que suffisamment de ces véhicules sont disponibles pour les Canadiens à travers le pays. »

Plus tôt cette année, les libéraux fédéraux ont déclaré qu’ils avaient l’intention d’annoncer que d’ici 2030, la moitié de toutes les voitures neuves vendues au Canada seront zéro émission et que la totalité le sera d’ici 2035. Environ 3,5 % des voitures neuves vendues l’année dernière étaient des véhicules zéro émission.

Les Tesla 3 se sont hissées au sommet du classement des véhicules populaires au Canada avant que l’incitatif fédéral n’apparaisse. Lancé au printemps 2018, Tesla s’est hissé en tête de la liste des ventes, écoulant près de 5000 voitures au cours des quatre premiers mois où ils étaient en vente. La Nissan Leaf, qui était en deuxième place aux deuxième et troisième trimestres de 2018, s’est vendue à environ 3800 exemplaires.