(Paris) Lancia deviendra 100 % électrique en 2026 dans le monde et Alfa Romeo en 2027 sur ses principaux marchés, a annoncé mardi la maison mère des marques italiennes, Stellantis.

Agence France-Presse

Alfa Romeo sera électrique en Europe, en Amérique du Nord et en Chine, a précisé la direction du groupe lors de la présentation des résultats semestriels.

Le groupe prépare également la relance de Lancia, qui ne proposait plus qu’un modèle unique et en Italie seulement.

La marque française DS aussi

La troisième marque haut de gamme du groupe, la Française DS, ne lancera elle aussi que des véhicules électriques à partir de 2024.

Stellantis, le groupe issu de la fusion début 2021 de Peugeot-Citroën et Fiat-Chrysler, place ses marques premium parmi les premières à prendre le virage 100 % électrique, face à Jaguar qui prévoit la grande bascule en 2025 et Volvo en 2030.

Le groupe compte doubler le nombre de voitures 100 % électriques dans ses gammes en deux ans, passant de 11 à 22 modèles, a souligné le directeur général du groupe, Carlos Tavares.

Stellantis a annoncé en juillet la construction de sa troisième usine de batteries, en Italie, et la transformation de son site britannique d’Ellesmere Port en usine de voitures électriques.

Alors que le constructeur automobile résultant de la fusion de PSA et de FCA était en retard dans le virage de l’électrique, son directeur général, Carlos Tavares, a décidé d’accélérer la transition. L’Europe veut bannir les véhicules à essence d’ici 2035.

Stellantis compte investir au total 30 milliards d’euros d’ici 2025 dans l’électrification de ses gammes, mais aussi dans les logiciels, pour lesquels il va présenter ses plans à l’automne.