Chose promise, chose due. Mercedes-Benz a exposé en détail la semaine dernière sa première riposte à la pionnière Tesla Model S, un produit qui se nommera EQS et qui donnera également le coup d’envoi du volet électrique du constructeur au Canada. Cette nouvelle création amorcera un nouveau chapitre technique et esthétique pour la marque à l’étoile.

Charles René Charles René
La Presse

Étalant des dimensions pratiquement identiques à celles de la grande berline Classe S, l’EQS se démarquera grandement de cette dernière au chapitre du design. Rentabilisant tout l’espace disponible grâce à ses composantes électriques peu volumineuses, elle étire l’habitacle beaucoup plus loin vers l’avant, une approche communément appelée « cab-forward » qui a été largement employée par certains constructeurs au cours des années 1990.

Ajoutez à cela une ligne de toit arrière de type « fastback », donc grandement inspirée des coupés, et on obtient une silhouette intrigante permettant de littéralement percer l’air avec un coefficient de traînée de 0,209, égal à celui de la Tesla Model S (0,208).

Démonstration technologique

Mais, évidemment, cette EQS est aussi et surtout un objet de haute technologie, comme en fait foi son imposante planche de bord qui est manifestement la juxtaposition de nombreux écrans OLED. Disposant de pas moins de 12 servomoteurs placés un peu partout qui permettent une rétroaction à chacune des manipulations, elle est appuyée par un microprocesseur à huit cœurs doublé d’une mémoire vive de 24 Go pour assurer sa rapidité.

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES-BENZ

L’habitacle de la Mercedes-Benz EQS 580 4 MATIC

Pas moins de 350 capteurs en tout genre sont disséminés un peu partout dans et sur le véhicule – des informations que l’on souhaite bien protégées – qui sont traitées pour faire des suggestions au conducteur et aux passagers grâce à des algorithmes. Mercedes avance déjà qu’ils assureront le développement de nouvelles fonctions dans un proche avenir.

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES-BENZ

La ligne de toit arrière de type « fastback » de la Mercedes-Benz EQS 580 4 MATIC est grandement inspirée des coupés.

Deux moteurs et une grosse batterie

La version canadienne de l’EQS (580 4 MATIC) sera équipée de série de deux moteurs électriques placés sur les deux essieux qui assureront son rouage intégral. Lorsqu’ils travailleront à l’unisson, la puissance totale culminera à 385 kW (516 ch) et le couple situera à 611 lb-pi. Cela assurera un 0-100 km/h en 4,3 s. Fort convenable pour un véhicule qui dépasse les 2,5 tonnes.

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES-BENZ

Les dimensions de la Mercedes-Benz EQS 580 4 MATIC sont pratiquement identiques à celles de la grande berline Classe S.

Mercedes estime en outre que l’on pourra parcourir jusqu’à 700 km avec une pleine charge de sa batterie de 107,8 kWh, un chiffre sans doute trop optimiste compte tenu de sa provenance européenne (WLTP). L’EQS sera compatible avec des bornes de recharge rapide pouvant atteindre jusqu’à 200 kW.

En vente à l’automne à un prix qui devrait allègrement dépasser les 100 000 $.