Le nouveau Nissan Rogue 2021 a offert une performance pour le moins mitigée lors d’un récent test de collision conduit par l’agence fédérale américaine National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA). C’est un fait rarissime pour un véhicule qui vient à peine d’être renouvelé.

Charles René Charles René
La Presse

D’après les résultats publiés sur le site internet de la NHTSA, le VUS compact a obtenu un score d’à peine 2/5 pour la protection du passager avant lors du test de collision frontale à 56 km/h (35 mph). Le conducteur s’exposerait à moins de blessures avec une note de 4/5.

PHOTO FOURNIE PAR NISSAN

Le Nissan Rogue 2021 a bien performé dans les tests de collision latérale (5/5) ainsi que dans celui concernant le risque de capotage (4/5).

Il est important de noter que ce constat ne s’applique qu’aux Rogue assemblés à l’usine de Kyushu, au Japon, avant le 28 janvier 2021. Précisons également que le VUS a bien performé dans les tests de collision latérale (5/5) ainsi que dans celui concernant le risque de capotage (4/5).

Dans une déclaration envoyée à divers médias américains, Nissan affirme avoir apporté des correctifs au système de retenue du passager avant sur les exemplaires japonais construits après le 28 janvier dernier. Tous les Rogue sortant de la chaîne de montage de Smyrna, au Tennessee, ont aussi fait l’objet de cette modification. Le constructeur soutient qu’une nouvelle ronde de tests sera menée en mai prochain par la NHTSA.

Dans une seconde déclaration officielle qui est parvenue aux médias cette semaine, Nissan a fait savoir que tous les exemplaires touchés par ce défaut seront rappelés. Le coussin gonflable du passager avant ainsi que sa ceinture de sécurité seront remplacés.