Bien au fait de la grande popularité des véhicules surélevés, Nissan a levé le voile la semaine dernière sur des mises à jour de son petit multisegment Kicks et de son grand VUS Armada. Cet effort s’inscrit dans une volonté de renouveler 80 % de la gamme des multisegments/VUS du constructeur japonais pour l’année-modèle 2021 par l’intermédiaire de rafraîchissements ou de modèles entièrement refondus.

Charles René Charles René
La Presse

Pour le Kicks, au deuxième rang des modèles les plus populaires de la marque au Canada sur le plan des ventes, les changements concernent essentiellement l’équipement et le design. Ainsi, le modèle reçoit l’apport des applications Android Auto et Apple CarPlay de série, ce qui devrait intéresser l’auditoire visé. L’instrumentation se voit également modernisée avec un petit écran numérique à gauche semblable à celui de la Leaf, et l’écran tactile d’instrumentation grossit légèrement (8 po). Le Kicks est également offert de série avec une panoplie d’aides actives à la conduite enchâssées dans le système Safety Shield 360.

Le design extérieur est légèrement retouché avec une calandre plus grande qui adopte toujours une forme en V. Pas de changement sur le plan mécanique pour ce modèle qui remplace accessoirement la Micra, alors qu’il conserve son petit quatre-cylindres de 1,6 L (122 ch) que l’on peut uniquement coupler à une boîte CVT. Le rouage intégral reste absent du menu également.

Même recette pour l’Armada

PHOTO FOURNIE PAR NISSAN

Le Nissan Armada 2021

La marque tente aussi de relever le jeu de son VUS pleine grandeur Armada devant l’offre américaine renouvelée composée des Ford Expedition et Chevrolet Tahoe/GMC Yukon.

Si la présentation est plus « musclée » avec ses diodes en C à l’avant aux gros traits, l’arrière se veut un peu plus raffiné avec des feux joints par une ligne horizontale chromée. C’est très semblable au Lincoln Aviator sur cet aspect.

PHOTO FOURNIE PAR NISSAN

L’habitacle retouché du Nissan Armada 2021

L’habitacle a été nettement retouché avec un écran d’infodivertissement grossi à 12,3 po de meilleure définition ainsi qu’avec une nacelle de commandes redessinée. Cela étant dit, les changements demeurent cosmétiques, car l’Armada conserve ses ingrédients de base, à savoir son moteur V8 de 5,6 L de 400 ch couplé à une boîte automatique à 7 rapports. De concert avec son châssis en échelle, il peut tracter jusqu’à 3856 kg, ce qui le place derrière le Ford Expedition (4173 kg).

L’Armada 2021 arrivera sur le marché en janvier alors que le Kicks 2021 sera proposé dès février.