Alors que GMC a récemment dévoilé son Hummer, dont la facture pourra allègrement dépasser les 100 000 $, Ford a une stratégie d’électrification plutôt différente en tête.

Charles René
Charles René La Presse

En entrevue avec Ward’s Auto, le PDG du constructeur américain, Jim Farley, a déclaré qu’il visait essentiellement une fourchette de prix se situant autour de 45 000 à 70 000 $ US pour établir sa nouvelle gamme électrique. En parallèle, Ford cherche à amadouer le marché commercial en commençant avec la commercialisation d’une version électrique de son Transit qui sera dévoilée le 12 novembre prochain.

Farley ne s’est pas caché du fait que Ford a fait face à des problèmes de qualité ces dernières années, des charges qui oscillent entre 1 et 2 milliards US par année en lien avec des réparations sous garantie. Il veut donc améliorer la qualité des produits et assure avoir pris des mesures en ce sens, mais affirme que cela « va prendre du temps ».

Rappelons que Ford lancera bientôt sa Mustang Mach-E, son premier véhicule qui sera offert uniquement avec un moteur électrique. Une version électrique de sa populaire camionnette F-150 est aussi en gestation pour un lancement au courant de l’année 2022. Le constructeur bénéficiera aussi d’une entente conclue avec Volkswagen en juillet 2019 pour assurer le développement de véhicules électriques sur une plateforme modulaire.