Avec la Veloster N, Hyundai nous a gentiment rappelé qu’il avait les capacités techniques, mais surtout le flair pour développer une compacte sportive, divertissante et concurrentielle. Ce n’était cependant qu’un fragment d’une réflexion beaucoup plus large.

Charles René Charles René
La Presse

Depuis 2012, le constructeur coréen s’affaire au développement de prototypes nommés RM (Racing Midship) à moteur central arrière étroitement inspirés de la Veloster. La dernière création issue de ce programme a été présentée par Hyundai la semaine dernière. Elle est tout électrique et dispose de… 810 ch !

La RM20e, développée de concert avec le constructeur croate Rimac, se veut encore là une plateforme de développement pour de futurs véhicules électriques de haute performance. Placé à l’arrière de manière à assurer le plus d’adhérence possible et animant uniquement ses roues arrière, ce moteur produit également 708 lb-pi, ce qui pousse le 0-100 km/h sous les 3 s et le 0-200 km/h en 9,88 s.

Le tout est alimenté par une batterie de 60 kWh et une architecture électrique de 800 V pour assurer des temps de recharge raccourcis.

Il sera fascinant de suivre l’évolution de ce projet particulièrement déjanté jusqu’à sa commercialisation.