Aussi polyvalente qu’un VUS et tout aussi rapide qu’une sportive. La Mercedes E 63 S propose une synthèse remarquable (et exagérée) des genres. Difficile de lui trouver des concurrentes directes, mais voici quand même deux modèles qui peuvent lui être comparés.

Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

Audi RS6 Avant

PHOTO FOURNIE PAR AUDI

Audi RS6

Prix : à partir de 120 400 $

La Mercedes E 63 S se sent un peu moins seule avec l’arrivée de la RS6 Avant d’Audi. Alors, lorsqu’on les compare, laquelle se console et laquelle se désole ? À ce petit jeu, la Mercedes se console d’offrir une mécanique plus rageuse, un comportement plus bestial, une polyvalence légèrement supérieure et une liste de caractéristiques de série plus complète que la RS6 Avant. Cette dernière a le mérite cependant d’offrir une présentation intérieure plus moderne et plus conviviale que la Mercedes et une prise en main plus aisée dans le cadre d’un usage au quotidien. En outre, l’Audi consomme moins et offre un dispositif à quatre roues directrices efficace qui contribue à son efficacité sur les routes sinueuses.

Porsche Panamera Sport Turismo

PHOTO FOURNIE PAR PORSCHE

Porsche Panamera Gran Turismo

Prix : à partir de 111 700 $

Pour le prix d’une E 63 S de 603 chevaux, vous obtenez une Porsche Panamera 4 Sport Turismo de 325 chevaux… Pour permettre à la Porsche de lutter à armes égales, il faut débourser un peu plus de 200 000 $ et s’offrir la Turbo S (à partir de 207 000 $) et bénéficier alors de 620 chevaux. C’est beaucoup d’argent et pas forcément la meilleure proposition. Pour demeurer sensiblement dans le même cadre budgétaire, mieux vaut prendre rendez-vous avec la version 4S E-Hybrid (552 chevaux) plus frugale, donc plus écologique. Cette Porsche a également l’avantage d’offrir un comportement plus homogène et plus neutre, et ce, sur la route ou sur un circuit. En revanche, en matière de polyvalence (habitabilité, volume du coffre), la Sport Turismo n’a rien d’une familiale…