Elle n’a sans doute pas encore le pedigree de la Honda Civic Type R, voire de la Mini Cooper John Cooper Works, mais il n’en demeure pas moins que la Hyundai Veloster N étale un tempérament rafraîchissant, iconoclaste. Pour l’année-modèle 2021, Hyundai veut la rendre un peu plus accessible, en la dotant d’une boîte de vitesses à double embrayage en plus de la manuelle à six rapports de série.

Charles René Charles René
La Presse

La petite sportive au design extroverti pourra donc être conduite au moyen de deux palettes au volant qui enclencheront les huit rapports de cette transmission à embrayages lubrifiés, pour le refroidissement. Hyundai estime que le 0-100 km/h peut être achevé avec celle-ci en 5,6 s, ce qui est amplement vif pour assurer le plaisir.

Elle permet également la synchronisation du régime en rétrogradation, en plus de réduire énormément la coupe de puissance entre les changements de rapports.

En parallèle, Hyundai ajoutera des baquets plus enveloppants et légers en option.

On ne précise pas encore le prix associé à cette nouvelle option qui s’ajoutera au carnet de la Veloster N.