Poussé par les normes d’émissions de plus en plus sévères en Europe, le constructeur allemand BMW a annoncé la semaine dernière qu’il poursuit son virage électrique en mettant l’accent sur ses modèles à grande diffusion.

Charles René Charles René
La Presse

Pas moins de 25 modèles électrifiés (hybrides ou électriques) seront lancés d’ici 2023 chez BMW et Mini. Avec cette stratégie, on vise 7 millions de véhicules BMW qui sillonneront les routes avec un groupe motopropulseur électrifié d’ici 10 ans. De ce chiffre, la marque estime que les deux tiers auront un moteur tout électrique.

On savait que des modèles uniquement électriques sont en gestation, à savoir entre autres les i3, iX3, i4 et iNext qui arriveront d’ici la fin de 2021. Ajoutez maintenant les Série 5 et X1 à la liste, deux créations fort importantes dans la famille bavaroise. Dans leur cas, la stratégie de commercialisation se basera sur un éventail complet de moteurs allant de versions à essence à l’hybride léger, en passant par l’hybride rechargeable et le tout électrique.

Cela est très semblable aux plans projetés pour l’avenir de la berline Série 7. BMW avait annoncé en mars que la berline porte-étendard ajoutera prochainement un moteur électrique à son portfolio.