Dans le monde de la voiture ancienne, les exemplaires ayant les histoires les plus fascinantes sont invariablement ceux qui ont le plus de valeur, autant sur le plan financier qu’historique. Une vente aux enchères, qui s’est récemment tenue à Indianapolis, en Indiana, a de nouveau confirmé ce constat.

Charles René Charles René
La Presse

Caractérisée par l’encanteur Mecum comme étant la Mustang « la plus importante sur le plan historique dans le monde », une Shelby GT350R 1965 est devenue la Mustang la plus chère jamais échangée. Entre autres conduite par le pilote britannique Ken Miles, dont l’histoire a été transposée au grand écran dans le film Ford v Ferrari, cette pièce historique s’est vendue 3,85 millions US. Elle est reconnue dans le monde des amateurs de Mustang comme étant la « Flying Mustang », un sobriquet attribuable à une photo prise du bolide lors d’une épreuve alors que ses quatre roues sont totalement décollées du sol. Ford a repris l’image puissante pour développer une offensive marketing afin de stimuler les ventes de son Pony Car.

FORD MUSTANG SHELBY GT350R

Photo prise du bolide lors d’une épreuve alors que ses quatre roues sont totalement décollées du sol

Sa valeur historique réside autant dans son palmarès en course, fort bien garni, que dans son deuxième mandat de banc d’essai pour des pièces de haute performance. Ainsi, les pilotes Ken Miles et Chuck Cantwell ont bouclé des dizaines de milliers de kilomètres à son volant pour assurer le développement de l’écurie de Carroll Shelby. C’est également la première Mustang Shelby d’une longue lignée à participer à des compétitions professionnelles.

Après sa courte carrière, qui s’est achevée en 1966, elle a été vendue à un ingénieur de Ford pour la modique somme de... 4000 $ US !