La première voiture par excellence de bien des jeunes Québécois ne sera bientôt plus commercialisée au pays. Toyota Canada nous a confirmé que la Toyota Yaris ne sera plus offerte sur le marché canadien après l’année-modèle 2020. La division canadienne du géant japonais emboîte le pas à la division américaine, qui a fait cette même annonce il y a quelques semaines.

Charles René Charles René
La Presse

La sous-compacte faisait partie du paysage automobile depuis 2006, après l’abandon de l’Echo, qui elle-même descendait de la très populaire Tercel. Symbole de fiabilité, elle a souffert d’un manque de développement pendant plusieurs années ainsi que d’un positionnement peu concurrentiel sur les tarifs par rapport à sa cousine compacte Corolla.

L’appétit des consommateurs pour les VUS et multisegments grugeait également chaque année ses parts de marché. Ainsi, en 2019, à peine 6256 exemplaires ont été écoulés au Canada. C’est presque huit fois moins que les ventes totales de la Toyota Corolla (47 596), qui souffre elle aussi d’un déclin progressif de ses ventes.

Proposée uniquement en version à hayon depuis l’année dernière, la Yaris terminera donc sa vie dans les prochains mois sous la forme d’une Mazda2 accoutrée d'un logo Toyota.

Toyota Canada n’a pas voulu s’avancer sur une éventuelle remplaçante.