La Crosstrek est certainement un véhicule fort compétent avec sa recette brouillant la frontière entre une compacte et un VUS, mais la puissance de son moteur est juste dans certains contextes. Subaru est bien au fait de la chose et serait sur le point d’offrir un moteur optionnel.

Charles René
Charles René La Presse

Selon Automotive News, qui cite le PDG de la branche américaine du constructeur, Tom Doll, les acheteurs de Crosstrek pourront cocher l’option d’un quatre-cylindres de 2,5 L de 182 ch dès l’année-modèle 2021. C’est 30 ch de plus que l’actuel 2 L. Il s’agit du même moteur qui anime, entre autres, le VUS compact Forester.

Subaru Canada n’a pas voulu commenter la possibilité que cette version soit offerte au pays, mais gageons que ce sera effectivement le cas.