Le Québec représente la rampe de lancement idéale pour y dévoiler la Mustang Mach-E, le premier VUS entièrement électrique de Ford. Ce nouveau modèle, dont les premiers exemplaires seront visibles chez les concessionnaires de la marque à l’automne, promet des « performances exceptionnelles » (dixit ses concepteurs).

Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

En dépit de sa hauteur et du modelé de sa carrosserie, cet utilitaire reprend à son compte plusieurs des codes esthétiques extérieurs de la Mustang. À l’intérieur, c’est une autre histoire, les stylistes inaugurant plutôt une approche plus minimaliste, plus épurée pour mettre davantage en scène l’immense tablette tactile (15,5 pouces) qui gère pratiquement tous les paramètres de ce véhicule.

PHOTO PATRICK T. FALLON, BLOOMBERG

L'arrière de la Mustang Mach-e GT.

Pour faire honneur à son nom de baptême (Mustang), cet utilitaire électrique de plus de deux tonnes promet d’atteindre les 100 km/h après un départ arrêté en moins de six secondes.

Déposé sur une nouvelle architecture technique destinée aux véhicules électriques, le Mach-E comportera plusieurs déclinaisons. Ainsi, l’acheteur éventuel aura le loisir de choisir entre deux modes d’entraînement (propulsion ou rouage intégral), deux types de batteries lithium-ion : standard de 75,7 kWh ou à autonomie étendue de 98,8 kWh.

PHOTO PATRICK T. FALLON, BLOOMBERG

Peu importe l’autonomie et la puissance recherchées, les batteries logent sous le plancher, ce qui permet d’abaisser le centre de gravité et de ne pas grignoter sur le volume intérieur du véhicule. En raison de la compacité de son propulseur, les stylistes de la marque ont été en mesure d’aménager deux coffres à bagages ; l’un de 402 litres à l’arrière, porté à 1420 litres en rabattant les dossiers de la banquette, l’autre de 100 litres à l’avant.

Sur la version à propulsion, la puissance oscille entre 258 et 285 chevaux. La version à quatre roues motrices affiche une puissance accrue (337 chevaux) en raison de la présence d’un moteur électrique additionnel de 50 kW installé à l’avant. À noter qu’une version plus puissante (465 chevaux) encore, la GT, sera proposée à partir du printemps 2021. Celle-ci comportera un châssis sport, des roues de 20 pouces, des étriers Brembo et une suspension pilotée.

Pour consulter le site de Ford, cliquez ici.

Deux nouveaux VUS pour Lincoln

Debout sur l’accélérateur du changement, la filiale de luxe du groupe, Lincoln, présente deux nouveaux utilitaires, un petit (Corsair) et un gros (Aviator).

PHOTO MARCIO JOSE SANCHEZ, AP

Le Lincoln Corsair

Les deux font carrière sur le marché depuis l’automne. Le Corsair qui prend le relais du MKC au sein de la gamme représente le nouveau ticket d’entrée de la marque dans la catégorie des utilitaires. Quant à l’Aviator, il s’agit d’un tout nouveau modèle multiplace chargé de faire le pont entre le Nautilus et l’imposant Navigator.

PHOTO RICHARD DREW, AP

Le Lincoln Aviator

À noter que tant le Corsair que l’Aviator inscrivent à leur catalogue respectif une version hybride rechargeable.

Pour consulter le site de Lincoln, cliquez ici.