Conscient de l’attrait de certains modèles disparus, General Motors (GM) joue la carte de la nostalgie par les temps qui courent. Après le retour du Chevrolet Blazer, le constructeur américain pourrait récidiver avec son cousin de l’époque, le GMC Jimmy. 

Charles René Charles René
La Presse

C’est du moins ce qu’avance le magazine Car & Driver, qui soutient que ce retour aura une mission plutôt différente de celle du Blazer, qui est devenu un multisegment. Le Jimmy deviendrait un concurrent direct des Jeep Wrangler, Toyota 4Runner et Ford Bronco avec un châssis en échelle probablement emprunté aux camionnettes intermédiaires de GM.

Cette rumeur a certainement du sens, surtout pour GMC qui doit pouvoir jouer à armes égales avec ses rivaux dans un segment qui a le vent dans les voiles. Il y a aussi la question des coûts, amenuisés par l’utilisation d’une plateforme existante. Le nom est-il toutefois assez évocateur?