Jaguar-Land Rover travaille à un volant thermo-sensoriel censé réduire la distraction chez les conducteurs. Le volant enverrait des bouffées de chaleur sur les parties gauche ou droite du volant pour indiquer le prochain virage dans les itinéraires élaborés par le système de navigation.

LA PRESSE

Il aurait l'avantage de garder les yeux du conducteur sur la route, au lieu de regarder la carte de son GPS.

Ces changements de température ressentis par les mains pourraient renforcer les indications verbales du GPS ou même les remplacer, au gré des préférences de chaque conducteur.

Le volant pourrait aussi signaler au conducteur qu'il approche d’une intersection, que le réservoir est presque à sec ou encore, qu'une voiture est dans l’angle mort sur l’autoroute.I

Il pourrait aussi signaler des dangers, devant, sur la route. Par exemple, Jaguar Land Rover travaille déjà sur un détecteur de nids-de-poule et les avertissements pourraient être transmis par des bouffées rapides de chaleur sur les deux mains.

Dans une recherche faite conjointement avec l’Université de Glasgow, en Écosse, JLR a déterminé que les indications thermiques peuvent être moins distrayantes que les indications verbales habituelles du GPS et que les avertissements par vibrations.

Le constructeur n’a pas encore annoncé son intention d’offrir cette option sur ses véhicules.