La Chine promeut vigoureusement l’auto électrique et Volkswagen a planté dans ce terreau fertile l’ID Roomzz, vedette tout électrique de la marque allemande au Salon de l’auto de Shanghaï. 

LA PRESSE

Ce VUS spacieux est le prélude d’un modèle qui sera lancé en 2021 en Chine, affirme Volks, sans préciser s'il visera aussi l'Amérique du Nord ou l'Europe.

PHOTO VOLKSWAGEN

On pourrait contempler la voûte étoilée à travers le toit de verre.

Les portes électriques s’ouvrent sur un habitacle vaste... et un avenir optimiste. L’ID Roomzz présuppose une autonomie de niveau 4, donc si le conducteur appuie durant cinq secondes sur le centre du volant, le véhicule est censé se conduire tout seul.

Son siège et celui du passager peuvent alors pivoter de 25 degrés vers l'intérieur pour faciliter la conversation avec les passagers arrière.

PARÉ POUR LE DODO

Ou encore, les dossiers des quatre sièges peuvent s’incliner presque horizontalement, permettant à tout le monde de se reposer et peut-être de dormir, ce qu'évoquent les deux Z à la fin du nom ID Roomzz (on imagine que Volks a fait exprès). On pourrait contempler la voûte étoilée à travers le toit de verre.

PHOTO VOLKSWAGEN

Ceux qui sont capables de dormir en voiture apprécieront ces sièges inclinables.

S’il y a tant d’espace pour les quatre occupants de ce prototype, c’est que le véhicule de production qu’il annonce aura sept places.

Si Volkswagen est optimiste en évoquant la conduite autonome, il est très réaliste en annonçant un système de filtration d'air perfectionné pour ménager un environnement intérieur respirable dans l'environnement extérieur pollué des villes de Chine et de bien d'autres pays sur notre pauvre polluée.

L'ID Roomzz montre de belles intentions, le tissus des sièges est fait de matériaux recyclables et Volks a mis des placages de bois pour décorer les contreportes.

UN 0-100 KM/H PAS ENDORMANT, PAR CONTRE

Bien entendu, la vraie contribution environnementale sous l'habitacle : si le modèle de production promis a la même motorisation que l’ID Roomzz, il sera mu par deux moteurs électriques (un sur chaque essieu) générant 302 ch et permettant de faire le 0-100 km/h en 6,6 secondes.

PHOTO VOLKSWAGEN

Pas exactement comme le tableau de bord de votre voiture.

Les moteurs de véhicule à rouage intégral seront bridés à 180 km/h et la batterie de 82 kWh procurera --si on roule à une vitesse plus raisonnable-- une autonomie de 450 km (en cycle WLTP, donc autour de 400 km en cycle EPA nord-américain) .

Volks a compris que le temps de charge est le prochain grand défi de l’électrification automobile et le véhicule peut être chargé à 80 % en une demi-heure branché à borne rapide à 150 kW.

Côté style, ce VUS ressemble à d’autres prototypes récemment montrés par Volks. Ainsi, les feux arrière font toute la largeur de l’ID Roomzz et l'emblème VW est rétro-illuminé, comme ce qu’on voyait à l’arrière du pickup Atlas Tanoak. D'ailleurs, la configuration des feux arrière peut être modifiée via une appli de portable et Volks promet que cette fonction sera dans un véhicule de production un de ces jours.

PHOTO VOLKSWAGEN

Les feux arrière font toute la largeur de l’ID Roomzz et l'emblème VW est rétro-illuminé.