En marketing automobile comme dans la vie en général, trop, c'est comme pas assez.

LA PRESSE

C'est ce que semble avoir conclu Kia, qui a finalement décidé de ne pas commercialiser en Amérique du Nord le logo et l'identité EcoDynamics, le label international qui devait identifier tous les futurs modèles «verts» du constructeur sud-coréen.

La sous-marque EcoDynamics sera lancée dans tous les autres marchés de la planète, mais pas aux États-Unis, ni au Canada. C'est un virage à 180 degrés par rapport à ce que Kia avait annoncé en grande pompe au Salon de l'auto de Francfort 2009.

C'est ce que rapporte le magazine automobile américain Ward's Automotive, qui cite le patron de la planification des produits chez Kia Amérique du Nord: «La question qu'on s'est posée est: encore une autre marque? a dit à Ward's Orth Hedrick. Étant donné qu'on essaie de répartir nos ressources là où c'est porteur, est-ce que ça a du sens de lancer dans ce marché une autre marque?»

Et après réflexion, la réponse est non. Kia a probablement décidé que son nom n'est pas assez établi en Amérique du Nord et qu'ajouter une sous-marque se ferait au détriment du nom Kia et diluerait l'impact des efforts publicitaires. Ce n'est pas exactement comme ça que l'a formulé M. Hedrick, mais ça revient à ça. Ici, Kia va limiter le nombre de logos et de sous-marques et focaliser ses efforts marketing sur le nom Kia.

Cela n'empêchera pas Kia Amérique du Nord de lancer ici comme prévu des modèles plus aérodynamiques et dotés de groupes motopropulseurs plus efficaces.



Kia a un centre de recherche à Mabuk, en Corée du Sud, où elle travaille principalement trois axes verts. Le premier a déjà donné la Kia Forte LPI, une voiture doublement hybride qui semble avoir de nombreuses qualités, mais pas celle d'être simple: elle est dotée d'un petit moteur électrique qui assiste un moteur à explosion pouvant brûler lui-même deux carburants, l'essence et un mélange de gaz naturel et de gaz de pétrole liquéfié. (La Forte LPI avait été présentée en voiture-concept au Salon de l'auto de Francfort en 2009, pour donner de la substance à la nouvelle sous-marque EcoDymanics.) La Forte LPI est déjà commercialisée en Corée du Sud, elle porte un écusson EcoDynamics).

Il y a aussi un axe hybride plus simple, soit un moteur à explosion (soit à essence, soit diesel) et un moteur électrique. Kia avait présenté deux prototypes, une Kia Cee'd essence/électrique et un Kia Sorento Diesel bi-turbo/électrique (119 g/km de CO2).

Ces Kia vertes ne resteront en Corée, elles s'en viennent par ici. C'est juste qu'au lieu d'avoir un écusson EcoDynamics sur le capot comme ailleurs dans le monde, ce seront simplement des Kia. En Amérique du Nord, les écussons EcoDynamics iront dans la boîte à recyclage.

Source: Ward's Automotive

Illustration fournie par Kia