(Indianapolis) Simon Pagenaud, premier Français à remporter les prestigieux 500 milles d’Indianapolis depuis 1920, a eu la surprise d’être félicité directement au téléphone par le président américain Donald Trump.  

Agence France-Presse

PHOTO KEREM YUCEL, AFP

Le pilote Simon Pagenaud et son patron Roger Penske (à g.) célèbrent la victoire après les 500 milles d'Indianapolis.

« C’est quand même génial que le président des États-Unis te passe un coup de fil pour te féliciter, c’est un moment particulier, c’est clair », a révélé Pagenaud à l’issue de sa victoire, dimanche.

Roger Penske est un proche de Trump

Roger Penske, le propriétaire de son écurie, est un proche du milliardaire républicain. Il a passé à Pagenaud le président Trump qui avait suivi la course et le sacre du Français depuis le Japon où il était en visite d’État.

PHOTO SUSAN WALSH, AP

Le président Donald Trump avait reçu Roger Penske le 30 avril dernier après la victoire en Coupe Nascar de Joey Logano, un autre pilote de l'écurie Penske.

« Quand c’est Roger (Penske) qui te donne le téléphone, tu sais que ce n’est pas une blague, je n’en revenais pas », a expliqué Pagenaud.

Le président l’a également convié à la Maison-Blanche, comme le veut la tradition aux États-Unis pour les grands événements sportifs.

Mais cette tradition est mise à mal depuis l’élection de Trump. L’équipe de basket de Golden State notamment, vainqueur des deux derniers titres NBA, a boycotté cette visite pour protester contre des mesures prises par l’administration Trump en matière de lutte contre l’immigration.

Pagenaud : «Je ne suis pas en politique, je suis dans le sport automobile»

Pagenaud a vite rappelé qu’il ne faisait pas de politique.

PHOTO BRIAN SPURLOCK, USA TODAY SPORTS

Simon Pagenaud embrasse le trophée Borg-Warner après sa victoire aux 500 milles d'Indianapolis dimanche.

« Peu importe le président, peu importe les idées du président, je ne suis pas en politique, je suis dans le sport automobile, je ne parle jamais de politique, peu importe les opinions des gens », a insisté le pilote français, vainqueur du Championnat IndyCar en 2016.

Pagenaud, 35 ans, a remporté dimanche la 103e édition des 500 milles d’Indianapolis, en devançant sur la ligne deux anciens vainqueurs de l’épreuve, l’Américain Alexander Rossi (Andretti) et le Japonais Takuma Sato (Rahal Letterman Lanigan).

PHOTO WIKIPÉDIA

Gaston Chevrolet.

Le dernier Français à s’être imposé à « Indy » était Gaston Chevrolet --frère de Louis Chevrolet, fondateur de la marque automobile Chevrolet-- en 1920.