Quand le président de la Banque du Canada, Mark Carney, s'est fait voler une mallette laissée sur le siège arrière de son auto, au centre-ville de Montréal, l'été dernier, c'était compréhensible: quand on vit à Ottawa, il y a une courbe d'apprentissage en arrivant dans la grande ville.

Publié le 26 mars 2011
Denis Arcand LA PRESSE

Mais notre Michael Sabia, patron de la Caisse de dépôt, travaille pour des sociétés établies à Montréal (le CN, Bell) depuis 20 ans. Ce gars-là est devenu tellement Montréalais qu'on a spontanément envie de l'appeler Jean-Paul, ou même Marcel. Et les récents résultats de la Caisse montrent qu'il a reprisé notre bas de laine!

Alors on est surpris et, oui, disons-le, déçus, que notre gars de finance no 1 ait laissé sa mallette bourrée de documents confidentiels dans son auto, stationnée dans la rue. À Westmount, en plus!

Volée, la mallette... Alors Mike, on vous suggère ce coffre-fort d'auto Canadian Tire, qui se visse dans l'auto ou s'y attache avec un fil de fer. À 69,99 $, comme on dit en finance, c'est un BUY.