Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs

Publié le 27 mars
Éric LeFrançois
Éric LeFrançois Collaboration spéciale

Optez pour une plus jeune

J’aimerais remplacer ma Honda Civic 2010 deux portes, qui a 180 000 km au compteur et dont j’aimais la conduite. Retraitée, je roule 15 000 km en moyenne par année. Je suis perplexe à l’idée d’attendre une année ou deux pour la changer. Je regarde les petits VUS, le Toyota Corolla Cross, le Honda HR-V (2023), les Subaru Crosstreck et Forester. J’aimais bien l’accélération de ma Honda, la fiabilité, la justesse de la direction, l’accélération et l’insonorisation. Pour mes besoins, les VUS à quatre roues motrices sont-ils nécessaires ou puis-je compenser avec des pneus cloutés ? Demeurant dans les Laurentides, j’évite de conduire quand les conditions sont dangereuses. Je conserve mon auto plus ou moins 10 ans et mon budget est de 30 000 $ à 40 000 $. Que me suggérez-vous ? Je suis ouverte à d’autres modèles.

Danielle M.

Bonne nouvelle ! À vous lire, un VUS n’est absolument pas nécessaire. Si vous aimez votre Civic (et le service de votre dépositaire), pourquoi ne pas vous en offrir une nouvelle ? Ce modèle a fait l’objet d’une refonte complète l’année dernière et intègre, avec plus de raffinements encore, toutes les qualités que vous appréciez de votre véhicule actuel. Bien que vous évitiez de prendre la route les jours de tempête, il ne faut en aucun cas lésiner sur la qualité des pneus d’hiver. Des pneus cloutés ? Pas essentiel dans votre situation.

Option sans fil

PHOTO FOURNIE PAR VOLVO

Volvo S60

Je devrai bientôt remettre ma Volvo à moteur thermique louée. Je cherche une berline hybride, légèrement surélevée (pas de VUS). J’habite Montréal et il m’est impossible d’installer une borne de recharge. Pouvez-vous me suggérer des choix ?

Gilles G.

Si vous avez été satisfait du produit, pourquoi ne pas jeter un œil à la Volvo S60 Recharge ? Le seul hic dans votre cas est que celle-ci nécessite des recharges. À défaut de pouvoir installer une borne à votre résidence, vous pouvez toujours compter sur le réseau grandissant de bornes de recharge (circuit électrique, Flo, Electrify Canada, Petro-Canada, etc.). Si cela vous embête, vous pourriez alors considérer l’ES 300h de Lexus, une hybride aux capacités limitées qui se recharge d’elle-même.

Pour préparer le prochain hiver

PHOTO ALY SONG, REUTERS

BMW iX

Je suis propriétaire d’un BMW X5. C’est mon sixième véhicule BMW. J’ai en général été satisfait de la qualité de fabrication et des performances. Mon contrat vient à échéance en octobre 2022. Je tenais à ce que mon prochain véhicule soit entièrement électrique. J’ai opté pour l’iX que j’ai réservé au mois d’octobre 2021 – c’était le dernier disponible chez mon concessionnaire. J’ai reçu un appel de mon vendeur le mois dernier. Il me recommandait fortement de réserver dès maintenant mes pneus d’hiver, car il craignait une pénurie pour l’hiver prochain. J’ai dû débourser 5300 $ pour l’achat des pneus et des jantes, neuf mois à l’avance. J’ai été surpris et choqué qu’un constructeur comme BMW ne puisse garantir que les acheteurs d’un iX – un véhicule de 100 000 $ – ne soient pas assurés d’avoir des pneus d’hiver. Est-ce que ça signifie que d’éventuels acheteurs qui n’auraient pas pris la « précaution » d’acheter leurs pneus d’hiver à l’avance pourraient ne pas pouvoir utiliser leur iX l’hiver prochain ? Ça m’apparaît aberrant. Je n’avais jamais connu cette situation avec aucun de mes précédents véhicules BMW.

Luc F.

Aberrant peut-être, mais pas dans le contexte actuel. D’une part, certains fabricants de pneumatiques éprouvent à l’heure actuelle des difficultés à assurer un approvisionnement constant à leurs revendeurs (concessionnaires et détaillants). D’autre part, tous les fabricants de pneumatiques ne se lancent pas dans la course effrénée des constructeurs automobiles. Ceux-ci ne cessent de multiplier les tailles. Comme l’a souligné Pierre Zupancic, directeur des ventes chez Nokian, dans le cadre d’une entrevue qui sera publiée prochainement, « autrefois, 10 tailles de pneus suffisaient pour couvrir 80 % du marché. Aujourd’hui, il faut en compter 50 ».

On achète ou on vend ?

PHOTO FOURNIE PAR NISSAN

Nissan Rogue 2018

Je possède deux véhicules, un Rogue SV AWD 2018, dont la location se termine en avril, et une Toyota Corolla LE 2013, dont je suis propriétaire, qui est en très bon état, sauf la climatisation. Je suis très satisfait de mon Rogue et j’aimerais l’acheter en attendant un véhicule plus vert. Sa valeur de rachat est de 16 000 $. Premièrement, est-ce une bonne idée de le racheter ? Deuxièmement, le concessionnaire m’offre une certification au coût de 1750 $ avec une garantie prolongée et un bon taux de financement. Est-ce bon ? Mon véhicule a 82 000 km, mon bail inclut 96 000 km. J’ai aussi une assurance retour de bail non remboursable, donc si je retourne mon véhicule, aucun coût à prévoir. En résumé, devrais-je le racheter ou me contenter de ma Toyota et faire les réparations en attendant un véhicule vert ?

Jacques

À vous lire, vous semblez avoir un véhicule en trop. Si tel est le cas, pourquoi ne pas acheter votre véhicule actuel (16 000 $ + 2396 $ de taxes) et le revendre ? Vous pourriez réaliser un profit de quelques milliers de dollars. Cette somme vous permettrait de financer les réparations de votre Toyota. Quant au programme de certification, de garantie prolongée, en avez-vous besoin ? Vous vous déclarez « très satisfait » de votre véhicule et, qui plus est, vous ne comptez pas le conserver encore très longtemps.