Je l'avais choisi pour sa faible consommation d'essence, son espace de chargement et son mode 4x4 électronique que j'utilise surtout dans les vieux chemins forestiers ou pour me stationner dans Rosemont sans toujours devoir pelleter l'hiver.

Éric LeFrançois LA PRESSE

Q. Je possède un Nissan Xtrail 2006 qui commence à me stresser lorsque je pars à la chasse en Gaspésie ou à la pêche à Havre-Saint-Pierre. Mais sa principale tâche reste de me transporter au boulot à Montréal. Je parcours environ 16 000 km par année, dont 1000 km de chemins forestiers.

Je l'avais choisi pour sa faible consommation d'essence, son espace de chargement et son mode 4x4 électronique que j'utilise surtout dans les vieux chemins forestiers ou pour me stationner dans Rosemont sans toujours devoir pelleter l'hiver.

Je regarde les nouveaux VUS et je penche vers le Forester de Subaru. Il est hors de question que j'achète un Volkswagen pour des raisons d'éthique. Pour moi, cette marque n'est plus digne de confiance à la suite du scandale des émissions des moteurs diesels.

En bref, quels modèles de VUS compacts ou intermédiaires recommandez-vous pour un amateur de plein air qui doit transporter beaucoup de bagages sur de longue distance et qui fréquente régulièrement les chemins secondaires des réserves fauniques du Québec ?

- David Lefrançois, Montréal

R. Votre choix du Forester est tout indiqué.

Ce multisegment est agréable à vivre au quotidien, bénéficie d'une garde au sol plus élevée que la moyenne de ses concurrents et comporte un rouage à quatre roues motrices performant.

En outre, sa mécanique est éprouvée. Un très bon choix.

N'eût été le volume de son coffre et sa consommation plus élevée (le V6 aurait eu ici notre préférence), le Cherokee aurait également mérité une mention honorable.

Dans le bois à bord de son X-Trail 2006, David commence à fatiguer. Photo: Wiki

Catherine, de Pointe-au-Père, veut le plus fort

Q. Je viens d'acheter une roulotte de 3800 lb, pour l'été prochain, qui demande un minimum de 4500 lb. Plusieurs personnes qui ont des roulottes me suggèrent de ne pas me limiter à une voiture qui tire seulement 5000 lb, car selon elles, ce sera trop juste dans les côtes. Donc je dois en éliminer pas mal (Toyota Highlander, Honda Pilot, etc.). J'hésite maintenant entre acheter un Touareg 2017 de Volkswagen (qui peut tirer jusqu'à 7700 lb) ou un Grand Cherokee 2017-75e anniversaire (qui peut tirer jusqu'à 6200 lb).

Qu'en pensez-vous (fiabilité, consommation, entretien, réparation, qualité/prix) ?

- Catherine Geoffrion, Pointe-au-Père

R. Entre ces deux véhicules, le Jeep Grand Cherokee apparaît le plus susceptible de vous donner satisfaction.

Sa fiabilité, sans être excellente, n'en est pas moins supérieure à celle du Touareg. Dans sa configuration 75e anniversaire, le Grand Cherokee adopte le V6 3,6 L et une boîte automatique à 8 rapports. Ce groupe motopropulseur se révèle fiable et la consommation, honnête.

La qualité du produit progresse d'année en année, mais demeure cependant en léger retrait par rapport à la concurrence. Le coût des entretiens est dans la bonne moyenne pour ce type de véhicule.

Le Jeep Grand Cherokee. Photo: Reuters

Lise a un oeil sur la béhème de son mari

Q. Je vous écris car j'ai besoin d'aide pour faire un choix éclairé. Mon mari a une BMW 335i Xdrive 2013 en location de son entreprise. J'aurai la possibilité de la racheter en octobre 2017. J'adore sa conduite. Nous avons eu des problèmes à quelques reprises avec les pneus « runflat ». Je ne voulais pas la racheter à cause de ces pneus que je déteste, mais je viens de savoir qu'il est possible de les changer pour des pneus ordinaires. Lors du premier hiver, nous avons eu des problèmes avec la batterie, qui demandait un chargement aux deux jours... pour finir par savoir l'année suivante que c'était une mauvaise programmation. Je n'aimais donc pas cette voiture pour ces deux raisons, mais maintenant que ces problèmes sont réglés, j'envisage la possibilité de l'acheter. Elle est pratiquement neuve, peu de kilométrage (60 000 km) et fort bien équipée. Je suis au début de ma retraite et j'aimerais avoir une voiture fiable et qui aura une bonne durabilité. Je ne fais pas beaucoup de kilométrage.

Qu'en pensez-vous ? Est-ce une bonne voiture ? Puis-je être sûre de sa fiabilité ? Sinon, que me recommanderiez-vous si j'achetais un véhicule neuf en 2017 ?

- Lise Tremblay

R. Assurément, une auto fort agréable à conduire que cette BMW.

La fiabilité générale de cette auto ne pose pas de véritables problèmes. En revanche, cette auto, comme bien des voitures de sa catégorie, nécessite un entretien suivi et le coût de certaines pièces de remplacement risque de vous faire dresser les cheveux sur la tête. Nous mentionnons cet aspect en raison de votre commentaire disant que le véhicule convoité semble plutôt bien garni en matière d'accessoires. Par ailleurs, vous parlez de la possibilité de l'acquérir à la fin du bail de location, mais est-ce que le prix demandé reflétera alors sa valeur marchande réelle ? Vous avez encore plusieurs mois devant vous pour vérifier. De plus, nous vous suggérons surtout de faire vérifier le véhicule alors que celui-ci se trouve toujours sous garantie et de vous enquérir du coût d'une protection supplémentaire (offerte par BMW et non un tiers) avant de poser votre signature au bas du contrat d'achat.

Photo: Motor Trend

Richard a deux options, il doit choisir

Q. Je voudrais changer de véhicule en 2017 et je cherche un Crosstrek de Subaru ou un CX-5 de Mazda. Lequel des deux serait votre choix ?

- Richard Giard

R. Vous recherchez un nouveau véhicule, mais vous ne donnez aucune indication de l'utilisation que vous comptez en faire.

Cela dit, entre les deux, le CX-5 (une nouvelle génération fera son entrée pour 2017) apparaît, sur papier, comme la proposition la plus alléchante. Plus moderne que le Crosstrek, le CX-5 propose un plus grand choix de motorisations (y compris un turbodiesel prometteur), une conception allégée et un comportement routier qui s'annonce plus agréable, voire plus sportif que celui de la Subaru.

Besoin d'un conseil ? Cliquez ici pour écrire à Éric Lefrançois. Indiquez votre nom et la ville où vous résidez.

Le Mazda CX-5. Photo: Reuters