Le nombre de véhicules totalement ou partiellement électriques sur les routes de la planète a atteint 3,1 millions en 2017, ce qui est un record.

LA PRESSE

C'est ce qui émane d'un rapport de l'Agence internationale de l'énergie.

Le nombre de voitures électrifiées a augmenté de 57 % en 2017, par rapport à 2016. On parle ici des voitures tout électriques, des hybrides branchables et des voitures à hydrogène.

Pas beaucoup

Trois millions, c'est un beau jalon, mais ça demeure un bien petit chiffre quand on pense qu'il y a probablement entre 1,2 et 1,4 milliards de véhicules automobiles personnels dans le monde.

Pour rendre l'auto électrifiée plus acceptable pour le grand public, il faudra plus de recherche et de progrès technologique pour que les prix baissent. Mais en attendant, il faudrait plus d'incitatifs financiers et de politiques gouvernementales vertes pour soutenir la croissance et favoriser les économies d'échelle qui accompagnent la production de masse.

L'Agence internationale estime qu'il y aura 125 millions de voitures électrifiées d'ici 2030. Mais avec des politiques et incitatifs accrus, ce nombre pourrait atteindre 220 millions d'unités.

C'est bien peu : la plupart des analystes pensent qu'il y aura 2 milliards de véhicules personnels d'ici 2035.

À la fin de 2017, les véhicules totalement ou partiellement électriques avaient des parts de marché appréciables dans seulement 7 pays, soit la Norvège (39 % ), l'Icelande (12 %), la Suède (6 %), suivis de la Chine l'Allemagne, les États-Unis et le Japon.

Pour visualiser la croissance du nombre de véhicules sur la planète, cliquez ici.

Pour lire l'abrégé du rapport de l'Agence internationale de l'énergie, cliquez ici.