C'est la bonne nouvelle de ce sondage pour les tenants de la voiture électrique : parmi ceux qui envisagent certainement ou probablement d'acheter une telle voiture (soit 38 % des personnes interrogées), 35 % affirment qu'ils se procureront celle-ci d'ici trois ans seulement. Une nette progression par rapport à il y a cinq ans.

Sébastien Templier LA PRESSE

Si l'on se projette un peu plus loin, dans un horizon de quatre ans, presque une personne sur deux (46 %) le fera. Autant dire que la prochaine voiture de cette proportion de répondants sera électrique, si l'on tient compte de la durée moyenne de possession d'un même véhicule.

« L'intention d'achat est plus proche qu'il y a cinq ans », observe Céline Berre, vice-présidente de CROP. Et légèrement plus ferme.

Dans le détail, le sondage a révélé pour la première fois en 2016 que 5 % des répondants qui envisagent cet achat le feront dans les 12 mois à venir. En 2011, cette proportion était de... 0 %.

C'est donc ici une autre « bonne nouvelle ». « Mais c'est une intention d'achat », nuance Yan Cimon, de l'Université Laval. Qui concerne seulement ceux qui considèrent un tel achat, rappelons-le. Et le nombre d'indécis est toujours aussi relativement élevé cinq ans plus tard.

Les autos électriques et hybrides ne se vendent pas autant que prévu. La très jolie Fisker Karma a été un succès d'estime, mais la compagnie a fermé. Photo: AFP

Résultats du sondage

3-Quand souhaitez-vous acquérir une voiture électrique ?*

 

                                     2011  2016

D'ICI 3 ANS               28%   35%

DANS 4 ANS              8%      11%

DANS 5 ANS              20%   15%

PLUS DE 5 ANS         27%   25%

NE SAIS PAS              17%   14%

*Les répondants sont ceux qui considèrent l'achat d'une voiture électrique, soit 38% des personnes interrogées.