Montréal et Toronto seront les chefs de file du marché canadien des véhicules électriques d'ici 2020. Un marché qui restera bien peu développé ces 10 prochaines années, comme partout ailleurs dans le monde.

Sébastien Templier LA PRESSE

Les deux métropoles possèdent la force du nombre. Les deux plus grandes agglomérations du pays - par la taille et par la population - concentreront, presque à parts égales, plus de 60% des véhicules électriques et hybrides branchables du pays dans moins de 10 ans, selon les dernières prévisions de la firme américaine d'analyses Pike Research. L'autre part du marché ira à Vancouver, à hauteur de moins de 25%, le reste étant partagé entre les villes d'Ottawa, Québec, Edmonton et Calgary.

Les sept plus grandes villes du pays, qui représentent aujourd'hui 47% de la population nationale, accapareront 97% des ventes de ce type de véhicules en 2020.

Il n'est donc pas étonnant qu'à l'échelle des provinces, la répartition des ventes soit plus ou moins proportionnelle. Pike Research prévoit que plus de 45 000 véhicules électriques et hybrides branchables seront vendus en Ontario en 2020, 35 000 au Québec, un peu plus de 20 000 en Colombie-Britannique.

À titre de comparaison, les ventes dans les cinq plus importantes provinces (Alberta et Saskatchewan incluses) ne dépasseront pas 5000 exemplaires cette année, selon Pike Research. Mais elles atteindront les 107 000 véhicules électriques et hybrides branchables en 2020.

Ces chiffres provinciaux et nationaux sont loin, très loin, des ambitions gouvernementales fixées à Ottawa et dans les capitales provinciales. Dans son plan d'action 2011-2020, l'ancien gouvernement Charest estimait qu'il se vendrait 118 000 véhicules électriques au Québec en 2020. Et que ceux-ci et les hybrides branchables y représenteraient 25% des ventes de nouveaux véhicules légers à la fin de la décennie. Selon Pike Research, ces deux types de véhicule ne représenteront même pas 6% des ventes au Canada en 2020...

Soutien essentiel

Les ventes dans les plus importantes provinces sont - et seront - évidemment favorisées par la présence de grands centres urbains et par le soutien financier (rabais à l'achat) et structurel (réseaux de recharge) des gouvernements provinciaux - pourvu que ce soutien se poursuive au cours de la décennie.

«Les ventes correspondent à la population, mais d'autres facteurs, démographiques, socio-économiques et politiques, exercent également une grande influence», commentait récemment Dave Hurst, analyste de recherche principal chez Pike Research. Une remarque qui vaut également pour les États-Unis.

Comparativement au voisin du Sud, la croissance des ventes de ces véhicules sera nettement plus soutenue au Canada ces 10 prochaines années. «Le pays part d'un niveau initial plus faible que celui des États-Unis», précise Pike Research.

En Amérique du Nord, 350 000 véhicules hybrides, hybrides branchables et électriques seront vendus cette année, 950 000 dans huit ans. Les hybrides représenteront encore presque la moitié de ces ventes en 2020.

 

Opération charme

Pour gonfler ces chiffres, les gouvernements et les constructeurs devront se montrer convaincants. L'intérêt des Américains pour les véhicules verts a diminué, passant de 40% à 32% cette année. La confusion demeure entre voiture électrique et voiture hybride branchable, confusion entretenue parfois par les constructeurs eux-mêmes. Témoin, GM qui ne cesse de présenter sa Chevrolet Volt comme une voiture électrique.

Les voitures électriques auront également besoin d'un sérieux coup de pouce du marché pétrolier ainsi que des gouvernements. «L'élimination ou la réduction des mesures d'incitation à l'achat auraient un impact négatif sur la demande», observe Pike Research dans son rapport de prévisions.

N'en déplaise à beaucoup, les voitures électriques et hybrides branchables représenteront encore un marché de niche dans 10 ans.

Photo Bernard Brault, La Presse

La confusion demeure entre voiture électrique et voiture hybride branchable, confusion entretenue parfois par les constructeurs eux-mêmes, comme GM avec sa Volt, par exemple.